Incendies dans les Bouches-du-Rhône : plus de 600 hectares ravagés près de Martigues

Incendies dans les Bouches-du-Rhône : plus de 600 hectares ravagés près de Martigues
Population

FEUX DE FORÊT - Deux incendies mobilisent des centaines de pompiers ce mardi soir à Martigues et Port-de-Bouc à l'ouest de Marseille. Le trafic sur l'autoroute A55 est perturbé.

Le feu ravage les Bouches-du-Rhône. Quatre incendies faisaient rage ce mardi 4 août, dont deux d'importance près de Marseille, à Martigues et Port-de-Bouc près de la zone industrialo-portuaire de Marseille-Fos. Les feux, qui se propagent très rapidement, attisés par des rafales soufflant jusqu'à 90 km/h, ont provoqué la fermeture d'une portion de l'autoroute A55.

Le premier incendie a pris en fin d'après-midi à Port-de-Bouc. Il avait brûlé 90 hectares à 18h30, "en milieu péri-urbain", selon les pompiers des Bouches-du-Rhône. Le second départ de feu s'est déclaré à Martigues, à quelques kilomètres de là. À 18h30, selon les pompiers, il était "en pleine évolution, en plein massif",  en bordure de Carry-le-Rouet et de Sausset-les-Pins. 

Une situation "hors normes" à Martigues

"C'est une pinède, il n'y a pas de maison pour l'instant menacée mais il faut éviter, compte tenu du vent,que (le feu) glisse vers des zones plus touristiques", a indiqué à l'AFP le préfet de région Pierre Dartout. Selon France Bleu, les sapeurs-pompiers évoquent une situation "hors normes" avec un feu qui "est dans la ville". 680 hectares ont déjà brûlé. La mairie de Martigues a annoncé dans un communiqué procéder à l'évacuation d'un secteur et recommandait aux autres habitants de rester chez eux.

Plus de 1500 sapeurs-pompiers étaient déployés mardi soir et recevaient le renfort des départements voisins. Des moyens aériens ont aussi été engagés avec un hélicoptère bombardier d'eau, des Canadair et des avions bombardiers d'eau, afin de protéger les habitations mais aussi les sites industriels. Depuis le week-end, l'accès à tous les massifs forestiers des Bouches-du-Rhône a été interdit en raison des vents violents et des fortes températures qui augmentent le risque d'incendies.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent