Perdue en plein vol, une pièce d’un Airbus atterrit dans un jardin près de Toulouse

Perdue en plein vol, une pièce d’un Airbus atterrit dans un jardin près de Toulouse
Population

TOMBÉ DU CIEL - Mauvaise surprise pour un habitant de la commune de Daux, située à une dizaine de kilomètres de l’aéroport de Toulouse-Blagnac : une pièce d’un Airbus a atterri dans son jardin la semaine dernière après être tombée en plein vol… Heureusement, cet incident n’a blessé personne ni provoqué le moindre dégât.

Quand on habite à quelques kilomètres d’un aéroport, voilà un incident dont on se passerait bien. La semaine dernière, mardi 19 novembre, un habitant de la ville de Daux, qui se situe à une dizaine de kilomètres au nord-ouest de l’aéroport de Toulouse-Blagnac et à une vingtaine de la ville de Toulouse dans la même direction, a eu la surprise de découvrir dans son jardin une pièce en composite. Problème : alors qu’elle mesure "un mètre de longueur et cinquante centimètres de largeur" selon Patrice Lagorce, le maire de la localité, cité par France 3 Occitanie, celle-ci provient d’un Airbus et est tombée en plein vol.

Une information de la télévision régionale qu’Airbus a confirmée à l’Agence France Presse via un porte-parole ; ce dernier affirmant qu’il s’agissait bien d’une pièce d’un avion Airbus et qu’une enquête était en cours. Une enquête qui n’aura pas à mentionner des dégâts particuliers puisque le chute en plein vol de cette pièce d’un Airbus n’a, fort heureusement, blessé personne ni atteint le moindre bâtiment.

De nouvelles trajectoires à l'approche de l'aéroport actuellement à l'étude

Reste que cet incident, sans précédent dans cette commune de Haute-Garonne "depuis 35 ans que je suis là" dixit le maire, provoque inquiétude et interrogations alors que la pièce pourrait être issue d’un avion qui effectuait un vol d’essai. ‘‘C'est dangereux, a réagi Patrice Lagorce sur France 3 Occitanie. Heureusement personne n'a été blessé et aucun bien n'a été endommagé mais cet incident me préoccupe." Et pour cause : une enquête publique doit très prochainement rendre ses conclusions au sujet d’éventuelles nouvelles trajectoires pour les avions à l’approche de l’aéroport de Toulouse-Blagnac. La ville de Daux serait concernée. Or un tel incident ne risque pas de rassurer une population qui pourrait donc rapidement subir des désagréments avec l’éventuel survol des avions.

Lire aussi

Selon nos confrères de France 3 Occitanie, Airbus n’a pas souhaité commenté l’incident : "seul le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) pour la sécurité civile est habilité à communiquer", s’est contenté d’indiquer le constructeur aéronautique européen.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent