Indre-et-Loire : un vigneron réputé pourrait mettre la clé sous la porte

Indre-et-Loire : un vigneron réputé pourrait mettre la clé sous la porte

JT 13H - A Saint-Nicolas-de-Bourgueil, Sébastien David a reçu l'ordre de la préfecture de l'Indre-et-Loire de détruire ses 2 000 bouteilles de millésime 2016 avant le 13 mai 2019. Une pétition a été lancée pour le soutenir.

Installé depuis 20 ans à Saint-Nicolas-de-Bourgueil, Sébastien David produit un vin réputé en biodynamie. Lors d'une récente analyse, la répression des fraudes de l'Indre-et-Loire a décelé un léger excès d'acidité volatile dans ses échantillons de millésime 2016. Un résultat réfuté lors d'une contre-analyse. Mais la préfecture maintient sa version et lui a demandé de détruire ses 2 000 bouteilles avant le 13 mai 2019. Sébastien David risque de perdre 50 000 euros de chiffre d'affaires face à ce problème. Sur Internet, une pétition pour le soutenir a déjà rassemblé plus de 11 000 signataires.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 08/05/2019 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 8 mai 2019 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 13h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Les vaccins Pfizer ont-ils plus d'effets indésirables qu'AstraZeneca ?

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

EN DIRECT - Covid-19 : quarantaine obligatoire pour les voyageurs venant du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud

REVIVEZ - La famille royale et le Royaume-Uni ont rendu un dernier hommage au prince Philip

Déconfinement : les pistes du gouvernement

Lire et commenter