Inégalités : la fortune des 26 Français les plus riches dépasse ce que possède un tiers des plus pauvres

Population

RAPPORT - Selon une étude de l'ONG britannique Oxfam, 26 milliardaires détiennent autant de richesses que la moitié la plus pauvre de l'humanité. Et en France, ça donne quoi ?

Comme chaque année, Oxfam publie son rapport sur les inégalités dans le monde. Une étude et des chiffres chocs destiné à faire prendre conscience du fossé qui se creuse encore entre les plus pauvres et les fortunés de ce monde. En 2019, le ratio est tombé : 26 milliardaires les plus riches de la planète détiennent aujourd'hui autant de richesses que la moitié de l'humanité, c'est-à-dire que 3,8 milliards de personnes. 

Et en France alors, ça donnerait quoi ? On a appliqué le mode de calcul de l'ONG britannique aux grandes fortunes de notre pays. 

Voir aussi

En tête du classement, on retrouve Bernard Arnault avec ses 63 milliards d'euros, vient ensuite Françoise Bettencourt-Meyers, héritière de L'Oréal avec 37 milliards d'euros. Puis François Pinault avec 24 milliards d'euros. Serge Dassault, décédé cette année, détenait l'année dernière 20 milliards d'euros. Il y a ensuite Emmanuel Besnier, PDG de Lactalis, avec 13 milliards d'euros. Les frères Alain et Gérard Wertheimer, héritiers de Chanel, détiennent respectivement 11,4 milliards d'euros. Vincent Bolloré (6,5 milliards d'euros), est devant Martin et Olivier Bouygues avec 4,3 milliards d'euros... 

Pour résumer, les fortunes de ces 26 personnalités les plus riches de France s'étalent de 2 à 63 milliards d'euros. Au total, cela fait 260 milliards d'euros. 

En vidéo

26 milliardaires ont autant d'argent que la moitié la plus pauvre de la planète

Si l'on reprend les données du Global Wealth Databook du Crédit suisse, utilisées par Oxfam pour fonder ses calculs, on sait que 30% des Français les plus pauvres détiennent 176 milliards d'euros et que 40% des Français les plus pauvres détiennent 424 milliards d'euros. Les 26 milliardaires Français se retrouvent donc dans cette fourchette. On peut alors en déduire que leur fortune en patrimoine représente entre 33 et 35% des revenus des français les plus modestes. Une proportion conséquente, qui reste inférieure aux inégalités à l'échelle mondiale.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter