Intempéries dans les Alpes-Maritimes : au moins huit personnes disparues, une dizaine d'autres recherchées

Après le passage de la tempête Alex, des dizaines de personnes recherchent leurs proches dont elles n'ont plus reçu de nouvelles. Nos journalistes sont allés à leur rencontre.

D'importants moyens ont été déployés pour tenter de reprendre contact avec les habitants de la vallée de la Vésubie. Huit personnes sont encore portés disparus et le bilan de ces terribles inondations pourrait évoluer dans les jours à venir.

C'était un soulagement au milieu des drames : samedi dans la matinée, un gendarme recherché depuis les terribles intempéries du 2 octobre dans les Alpes-Maritimes, a été retrouvé sain et sauf. Mais selon le dernier bilan des autorités, huit personnes sont toujours officiellement portées disparues en France, dans la Vallée de la Roya et dans la Vésubie, depuis la nuit de vendredi à samedi. Deux pompiers en font partie. Il y a également "de très nombreuses personnes dont nous sommes sans nouvelles", a ajouté samedi soir le Premier ministre Jean Castex, depuis Nice, témoignant de sa "vive inquiétude". Au total, près de 20 personnes sont donc recherchées par les secours, déployés en nombre sur des sites qu'il faut rendre accessible le plus rapidement possible.  

Toute l'info sur

LE WE 20H

1000 secouristes mobilisés

"Les recherches continuent bien sûr, avec des reconnaissances d'endroits isolées" auxquels les secouristes n'avaient pas encore accès avant ce dimanche matin, ont indiqué les sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes à l'AFP. Depuis samedi, l'armée et des centaines de secouristes sont déployés, treize hélicoptères balayent le ciel de la Vésubie pour porter des moyens médicaux et de l'eau aux habitants isolés.

Grâce à ces effectifs venus en renfort d'autres départements dès vendredi soir, près de 1.000 hommes et femmes sont mobilisés dans l'arrière-pays niçois, frappé par des crues exceptionnelles, pour œuvrer à la recherche des personnes disparues. Avec une priorité : "Il faut rétablir les voies de communication pour permettre l'accès des secours", ont précisé les sapeurs-pompiers. Si les moyens déployés sont colossaux, la fermeture des routes et le réseau téléphonique qui ne fonctionne pas compliquent le travail des pompiers.

L'urgence de rétablir les communications

Dans les Alpes-Maritimes, jusqu'à 500 millimètres de pluies sont tombés en quelques heures, "du jamais vu depuis l'installation des instruments de mesure", selon le chef du gouvernement. Une douzaine de communes de plusieurs vallées des Alpes du Sud - la Roya, la Tinée, l'Esteron et la Vésubie - font face à "des dégâts matériels tout à fait impressionnants", a-t-il souligné. Des maisons ont été emportées par les flots, des ponts se sont effondrés, de nombreuses routes sont toujours coupés dimanche. Les crues qualifiées d'"exceptionnelles" par Météo France ont ravagé des villages, désormais coupés du monde.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

Jackpot record de l'Euromillions : ces gagnants pour qui la chance a (très mal) tourné

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 11.000 contaminations ces dernières 24 heures, la baisse se poursuit

REVIVEZ - C'est Alexandra qui remporte "Koh-Lanta : les 4 Terres"

Un troisième mystérieux monolithe de métal découvert, en Californie cette fois

Lire et commenter