L'ancien patron de TF1 Patrick Le Lay est décédé

L'ancien patron de TF1 Patrick Le Lay est décédé
Population

DISPARITION - L'ancien PDG emblématique du groupe TF1 est décédé ce mercredi à l'âge de 77 ans.

Le groupe TF1 dans son ensemble est en deuil. Patrick Le Lay, l'ancien PDG du groupe TF1 de 1988 à 2008, nous a quittés ce mercredi 18 mars des suites d'une maladie. Une annonce fait par son fils, Laurent Eric Le Lay, sur les réseaux sociaux. 

Patrick Le Lay avait rejoint le groupe Bouygues en 1981. Nommé plus tard responsable de la diversification du groupe industriel, il prépare pendant un an le dossier de candidature à la privatisation de TF1. Le groupe Bouygues sera retenu pour comme opérateur de la chaîne en 1987. Francis Bouygues devient alors le président directeur général du groupe TF1 et Patrick Le Lay son vice-président. 

Il se voit confier un an plus tard la présidence du groupe qu'il dirigera aux côtés d'Étienne Mougeotte. L'objectif est alors clair : faire de TF1 la chaîne grand public et leader de la télévision en France et en Europe. Nouvel habillage, nouveau logo et nouveaux programmes, plus populaires et notamment portés sur la télé-réalité. En témoigne le contrat d'exclusivité signé avec Endemol qui a vu naître bon nombre de programmes phares de la chaîne TF1 :  Star Academy ou encore Secret Story. 

En parallèle, l'information se développe au sein du groupe TF1 avec la création en 1994 de la première chaîne d'information en continu en France : LCI. Le groupe TF1, sous sa direction, fait par ailleurs l'acquisition d'autres chaînes comme Eurosport ou TMC. Breton et fier de l'être, Patrick Le Lay est également à l'origine de la chaîne télévisée bretonne TV Breizh. 

En 2007, il quitte la direction générale du groupe, confiée alors à Nonce Paolini, et en devient le président du conseil d'administration.  Il remporte la même année le prestigieux Emmy Award du meilleur directeur de télévision. Il quitte le groupe  en 2008 - TF1 étant depuis devenue la première chaîne privée d'Europe - et se consacre à d'autres projets tout en présidant entre-temps le Stade Rennais de 2010 à 2012.

Le PDG du groupe Bouygues, Martin Bouygues, a salué "un homme de conviction, parfois rude mais toujours attaché aux autres".  L'actuel président général du groupe TF1 Gilles Pélisson rend également hommage à "un visionnaire pour le monde de la télévision moderne, un grand chef d’entreprise et un entrepreneur audacieux qui a su créer les fondations solides d’un groupe de télévision privé, sur lesquelles nous continuons de bâtir aujourd’hui".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent