L'indice de confiance des ménages en berne, pouvoir d'achat en hausse : le double paradoxe

Population
DirectLCI
L'ECO - Sur fond de crise sociale, la confiance des ménages a lourdement reculé en décembre en raison des craintes liées à leur niveau de vie et leur pouvoir d'achat. Pourtant, l'Insee fait état d'une hausse à venir du pouvoir d'achat de 3%.

Le moral des ménages a reculé de quatre points en décembre, soit à son plus bas niveau depuis novembre 2014. Un chiffre qui montre que les Français sont redevenus aussi anxieux sur leur avenir économique qu'il y a quatre ans. Pourtant, la situation souffre d'un paradoxe : en dépit de cette baisse de morale, qui influe sur la capacité à consommer, épargner, investir, le revenu disponible brut a augmenté et il va continuer d'augmenter, du fait des mesures prises par le gouvernement : hausse de la prime d'activité, baisse des cotisations salariales, baisse de la taxe d'habitation. Le gain moyen s'élève ainsi à 3%. 


Autre paradoxe apparent : le fait que les Français continuent d'investir dans l'immobilier : l'encours des crédits immobiliers a franchi un cap à 1000 milliards d'euros actuellement. Deux explications à cela : la pierre reste un refuge et les taux d'intérêt ont baissé à un plus bas historique de 1,5%.

Ce jeudi 10 janvier 2019, Claire Fournier, dans sa chronique "L'éco", nous parle de la chute du moral des ménages. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 10/01/2019 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Matinale

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter