La Grande confrontation : une place en Ehpad pour 1800 euros, c'est possible ?

Population
A LA LOUPE - Lors de la Grande confrontation sur LCI, le patron du Modem François Bayrou a assuré que le prix d'entrée en Ehpad (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) à Pau "était de l'ordre de 1800 euros", par mois et par personne, hors aides départementales. Pour y voir plus clair, "A la loupe" revient sur le prix des Ehpad à travers la France.

Réunis sur le plateau de "La Grande confrontation" sur LCI  mercredi 24 avril, plusieurs têtes de partis ont débattu des conclusions du grand débat national à venir. Parmi elles, Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste et François Bayrou, président du Modem ont fait un détour par la case "pouvoir d'achat des retraités". Et Olivier Faure d'évoquer un prix d'entrée dans les Ehpad pouvant atteindre la somme de 3000 euros.


A la surprise générale, voilà que François Bayrou le reprend et assure : "Bah chez moi, c'est 1800 euros. (...) Chez moi, à Pau, le prix des Ehpad, particulièrement ceux qu'on est en train de reconstruire, est de l'ordre de 1800 euros par mois. Je ne dis pas qu'il n'y a pas des Ehpad à 3000 euros chez vous." Le maire de Pau précise par ailleurs qu'il s'agit là du prix d'entrée sans les aides allouées par le département. 

Une fourchette de prix très large

Alors qu'en est-il précisément ? Un annuaire en ligne existe sur le portail national d'information pour l'autonomie des personnes âgées et l'accompagnement de leurs proches. Une recherche dans les environs de Pau, à cinquante kilomètres à la ronde, nous donne une bonne idée des prix pratiqués dans la région, hors aides départementales. Ainsi, l'établissement le moins cher affiche un prix d’hébergement à 48,82 euros par jour et par personne, pour une chambre seule. A Pau même, un établissement propose, toujours pour une chambre seule, un prix de 51,32 euros par jour et par personne. Enfin, à titre de comparaison, l'Ehpad le plus cher des alentours (et dont le prix est renseigné dans cet annuaire) revient à 115,70 euros par jour et par personne. Il se situe à trois kilomètres de Pau. Une facture qui s'échelonne donc, dans la région, entre 1464,6 et 3471 euros par mois, rien que pour l' hébergement et les repas.


Car à ce prix, il faut encore ajouter le GIR (groupe iso-ressources). Un tarif qui varie en fonction du niveau de dépendance de la personne âgée. Plus la dépendance est forte, plus ce coût annexe est élevé. En revanche, si la personne est considérée comme autonome, elle ne pourra pas bénéficier de l'aide financière départementale. Nos confrères de La République des Pyrénées ont justement mis la main cette semaine sur les tarifs dépendance appliqués dans le Béarn. Ceux-ci peuvent aller de 4 à 30 euros par jour, selon que la personne accueillie soit GIR 5 - 6 (autonome) ou GIR 1 -2 (très dépendante). En se fondant sur ces prix, on arrive donc à un prix total d'accueil dans un Ehpad, autour de Pau, s'échelonnant entre 1654,5 (dans le cas d'une personne autonome) et 4026 euros par mois (dans le cas d'une personne très dépendante), hors aides. A Pau même, ces calculs nous donnent une fourchette allant de 1389 euros par mois (dans le cas d'une personne autonome), à 3317 euros par mois (dans le cas d'une personne fortement dépendante).


Les prix annoncés par François Bayrou sur le plateau de LCI sont donc cohérents avec la réalité du terrain. Ils peuvent néanmoins être très fluctuants en fonction de l'état de la personne accueillie : même à Pau, une personne âgée ou son entourage peut se retrouver à devoir s'acquitter d'une somme d'environ 3000 euros par mois, voire plus, pour loger en Ehpad.

Reste qu'au fond, le prix médian dans les Pyrénées-Atlantiques demeure moindre qu'ailleurs. Selon une étude de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) menée en 2017, la fourchette des prix dans le département s'étend de 1700 à 2000 euros. Un prix médian nettement inférieur à l'Ile-de-France ou la Provence-alpes-côte-d'Azur où les prix tournent volontiers autour de 2600 euros par mois et par personne. Au niveau national, ce prix médian, en 2017, était de 1953 euros. 


Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

À la loupe

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter