Le patron d'Amazon Jeff Bezos est-il plus riche que le Maroc ?

Jeff Bezos a fait fortune en fondant l'entreprise Amazon.
Population

Toute L'info sur

À la loupe

À LA LOUPE – Première fortune au monde, le patron de l'entreprise Amazon voit sa richesse comparée à celle d'un pays comme le Maroc. Un parallèle effectué par plusieurs médias mais sans véritable fondement économique.

Un seul homme peut-il être aussi riche qu'un pays de 34 millions d'habitants tel que le Maroc ? Si l'on en croit la version française du média russe Sputnik, le patron et fondateur du groupe Amazon Jeff Bezos possède une richesse équivalente. "Jeff Bezos a acquis une majorité des parts du Washington Post et a également fondé une entreprise aérospatiale", rappelle le site, qui s'appuie sur des données d'une publication financière britannique.

Une fortune virtuelle

Une telle comparaison a-t-elle du sens ? La richesse de Jeff Bezos, rappelle Sputnik, est aujourd'hui de 125 milliards de dollars. Or, le site oublie de préciser qu'il s'agit d'une estimation, comme pour toutes les grandes fortunes de ce monde. Contrairement aux petits épargnants, dont il est facile de mesurer les biens et les sommes détenues, la richesse des multimilliardaires se compose essentiellement d'actions en bourse. 

Lire aussi

Fluctuante, la valeur des actions rend compliquée l'évaluation des sommes réellement détenues par les plus riches PDG. Tant que les plus grands détenteurs d'actions conservent leurs titres en bourse, il faut par ailleurs préciser que leur fortune reste virtuelle. D'où les changements majeurs observés année après année dans les classements qui recensent les plus importants milliardaires de la planète. 

Un article de 1998 publié par le quotidien suisse Le Temps résumait très bien la volatilité des marchés et l'impact immense que celle-ci peut entraîner sur la fortune estimée des milliardaires. L'effondrement de valeurs boursières technologiques à Wall Street avait à l'époque secoué le monde de la finance. "Bill Gates, président de Microsoft, a essuyé la plus grosse perte de la journée, perdant 4,5 millions de dollars par minute durant la journée de lundi", écrivait le journal. "Sa fortune a ainsi fondu de plus de 5 milliards de dollars. Cette perte sèche n'est que virtuelle, puisqu'il faudrait que M. Gates vende ses titres pour effectivement la constater."

La richesse d'un pays ne se mesure pas à son seul PIB

Dresser un parallèle entre la richesse de Jeff Bezos et celle du Maroc se heurte à un autre obstacle. En effet, il est pour le moins compliqué de déterminer à quel point un pays peut s'avérer riche ou non. Sputnik, comme les autres sites qui tentent des comparaisons, se base sur le PIB du Maroc, un indicateur économique très souvent utilisé, mais qui présente des limites. 

Comme le rappelle l'OCDE, "le Produit intérieur brut (PIB) est la mesure standard de la valeur ajoutée créée grâce à la production de biens et de services dans un pays pendant une période donnée. Il mesure également le revenu généré par cette production, ou encore le montant total dépensé pour les biens et les services finaux diminué des importations)." Il faut toutefois l'utiliser avec prudence : "Bien que le PIB soit l'indicateur le plus important pour capturer l'activité économique, il ne fournit pas une mesure adéquate du bien-être matériel des individus pour lequel d'autres indicateurs sont plus appropriés", ajoute l'OCDE.

La richesse d'un pays se compose par ailleurs d'une multitude d'éléments difficiles à estimer, et qui faussent toute tentative de comparaison. Le savoir-faire des artisans, la beauté des paysages ou les œuvres culturelles détenues par les musées constituent autant de richesses qui contribuent au rayonnement d'un pays et par ricochets à sa vitalité économique. Il suffit d'observer les sommes dépensées dans l'Hexagone par les touristes attirés par le patrimoine français. 

Parlants pour le grand public, les parallèles dressés dans les médias entre la fortune des milliardaires et la richesse de certains pays ont surtout une valeur symbolique. Il convient donc d'en user avec parcimonie et de ne pas leur accorder trop de crédit. Une chose est sûre néanmoins : Jeff Bezos est un homme très riche. Ces derniers jours, le patron d'Amazon s'est porté acquéreur d'une immense propriété à Los Angeles. Valeur de la transaction : 165 millions de dollars

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent