Le port du masque dans l'espace public "n'est pas une obligation", rappelle Olivier Véran

Le port du masque dans l'espace public "n'est pas une obligation", rappelle Olivier Véran
Population

PANDÉMIE - Invité dans l'émission "11 Mai, Mode d'Emploi" sur LCI, le ministre de la Santé, Olivier Véran, est revenu sur la question du port obligatoire du masque dans l'espace public.

"Il y a une recommandation du port du masque dès lors qu’on ne peut pas respecter la distanciation physique et le respect des gestes barrières. Ce n’est pas une obligation", a déclaré ce jeudi soir sur LCI Olivier Véran. "L’obligation existe dans les transports en commun, dans les écoles et les crèches et dans des milieux professionnels où on ne peut pas respecter les gestes barrières. La mesure qui est la plus efficace, c’est la distanciation sociale", a ajouté le ministre de la Santé.

Samedi 24 avril, le conseil scientifique alertait sur un possible rebond de l'épidémie et préconisait dans son avis de généraliser le port des masques dans les lieux publics. "Ce ne sont des décisions qui ne relèvent pas d’une doctrine politique ou d’une idéologie. Le masque n’est pas de gauche ou de droite. Il n’est même pas en marche. Le masque est un outil de santé publique ou ne l’est pas", a expliqué le ministre de la Santé.

Lire aussi

De plus en plus de maires favorables au port du masque

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Des pays sont-ils aujourd'hui confrontés à une deuxième vague de l'épidémie ?La progression du Covid-19 dans le monde

Comme à Paris, Lyon, Nice ou Bordeaux, de plus en plus de maires de grandes villes veulent imposer le port du masque dans tout l’espace public à partir du 11 mai, allant au-delà des recommandations du gouvernement. Le ministère de l’Intérieur a rappelé jeudi 30 avril que la doctrine en matière de port du masque après le 11 mai a été donnée par le Premier ministre Édouard Philippe à l’Assemblée nationale mardi 28 avril. Le port du masque sera recommandé dans l’espace public, obligatoire dans les transports publics et dans certains commerces si les commerçants l’exigent. Mais il n’est pas prévu de le rendre obligatoire dans l’ensemble de l’espace public.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent