Les familles modestes toucheront une aide exceptionnelle au cours des six prochaines semaines

Les familles modestes toucheront une aide exceptionnelle au cours des six prochaines semaines
Population

AIDE - Emmanuel Macron a annoncé que les foyers les plus modestes, particulièrement touchées par l'épidémie de coronavirus et la crise économique, bénéficieront d'une aide exceptionnelle d'ici au 1er décembre, date butoir du couvre-feu. Son montant sera de 150 euros par foyer, avec 100 euros supplémentaires par enfant.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France face au rebond de l'épidémie

Les dernières infos sur l'épidémie de Covid-19

L'exécutif va débloquer un nouveau coup de pouce pour les plus modestes. Emmanuel Macron a annoncé mercredi 14 octobre que le gouvernement allait verser une aide exceptionnelle aux familles modestes. C'est cette partie de la population qui s'est avérée la plus touchée par l'épidémie de coronavirus et par la crise économique et sociale qui en a découlé. 

Les bénéficiaires du RSA et des aides personnalisées au logement (APL) vont ainsi toucher, dans les six semaines qui viennent - période qui correspond à la mise en place souhaitée par le gouvernement d'un couvre-feu en Ile-de-France et dans huit métropoles - une aide de 150 euros. En outre, une aide complémentaire de 100 euros par enfant sera versée. 

Mi-avril, le gouvernement avait déjà débloqué une aide similaire, d'un coût de près d'un milliard d'euros, qui avait été versée automatiquement, le 15 mai, à 4,1 millions de foyers. Elle devait aider les familles concernées notamment à suppléer les frais occasionnés par l'arrêt de la cantine.

Lire aussi

Les milieux modestes frappés de plein fouet

"Sur le plan sanitaire, le virus touche davantage les milieux modestes", a rappelé Emmanuel Macron, affirmant qu'il voulait ainsi "apporter une réponse" à cette urgence. 

Plusieurs associations de lutte contre la pauvreté, dont la Croix Rouge, le Secours populaire et la Fondation Abbé-Pierre ont alerté ces derniers jours contre "la vague de pauvreté sans précédent" qui a suivi la crise sanitaire. Elles ont estimé que la crise aurait plongé 1 million de personnes supplémentaires sous le seuil de pauvreté, en plus des 9 millions de Français qui se trouvaient déjà dans cette situation. 

Au niveau international, un rapport récent de la Banque mondiale a estimé que 150 millions de personnes pourraient passer sous le seuil d'extrême pauvreté d'ici à la fin de 2021 en raison de la crise du coronavirus. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : la France a-t-elle vraiment les plus mauvais chiffres en Europe ?

Erdogan invite Macron à "se faire soigner", l'Élysée dénonce des "propos inacceptables"

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 52.000 nouveaux cas en 24 heures, nouveau record quotidien

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent