7850 euros net en moyenne : une étude lève le voile sur les hauts salaires de la fonction publique

Population

RICHESSE - L'Insee dévoile ce jeudi son étude sur "les hautes rémunérations dans la fonction publique", dans laquelle on apprend que les 1% les plus riches gagnent en moyenne 7850 euros net par mois.

Pour la première fois, l'Insee passe au peigne fin les revenus de l'élite du public. L'Institut national des statistiques révèle ce jeudi 21 février que les fonctionnaires les mieux payés gagnent en moyenne 7.850 euros net par mois. Des chiffres issus du Système d'information des agents des services publics (Siasp), qui se base sur les revenus de 2016 des quelques 48.500 agents représentant les 1% les plus riches. Se dessine alors le portrait-robot de l'élite de la fonction publique : un homme de plus de 55 ans, travaillant à Paris ou à l’étranger. 

Cette étude arrive en plein mouvement des Gilets jaunes. Et alors que le débat autour des salaires des fonctionnaires est récurrent, il s’est clairement cristallisé ces derniers mois. Au sein du mouvement, l’une des revendications principales est la baisse des "privilèges" des plus hauts fonctionnaires, et de façon plus globale, une demande de justice sociale.

Lire aussi

Les salariés "à la décision du gouvernement" parmi les plus riches

La rémunération moyenne de cette élite atteint près de "quatre fois plus que le salaire médian dans la fonction publique", relève ce rapport. Un chiffre qui reste en-dessous des salaires du privé, où ce même 1% gagne 8.280 euros en moyenne. Mais évidemment ces salaires s’envolent dans certaines catégories. De grandes inégalités existent notamment entre les différentes catégories professionnelles. Les personnels des "corps et emplois à la décision du gouvernement" font ainsi tous partie du sommet de la pyramide salariale. Ils touchent en moyenne 10.457 euros par mois. Un chiffre qui monte jusqu'à 13.790 euros pour les hauts fonctionnaires à l’étranger.

C’est ensuite dans les hôpitaux qu’on s’en sort le mieux. Les plus riches reçoivent minimum 7560 euros par mois. C’est 3000 euros de plus que pour les employés territoriaux, parents pauvres de la fonction publique. Outre les services, les disparités se retrouvent aussi entre les sexes. Les femmes, qui sont surreprésentées dans la fonction publique (63%), ne sont plus que 33% dans le dernier centile. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter