Les nouveaux compteurs Linky provoquent-ils des incendies ?

Les nouveaux compteurs Linky provoquent-ils des incendies ?
Population

Toute L'info sur

À la loupe

À LA LOUPE – Nouvelle rumeur autour du compteur Linky. Plusieurs particuliers affirment - vidéos à l'appui - que leur compteur électrique a pris feu après que le tout nouveau système Linky a été installé. Explications.

Les procédures n'en finissent plus contre contre les nouveaux compteurs Linky. Le 31 juillet, le tribunal de grande instance de Tours avait ordonné le retrait, dans les trois mois, de l'un de ces modèles installé par Enedis, et déclaré recevable douze autres plaintes pour des raisons "d'électrosensibilité". Ce vendredi, 430 personnes ont été déboutées par le tribunal de Nanterre alors qu'elle invoquaient, elles aussi, des problèmes d'exposition aux champs électromagnétiques. 

Déployé depuis l'automne 2015, les compteurs Linky sont accusés de tous les maux par leurs détracteurs, responsables de maux de tête et de picotements dus aux ondes ou encore dangereux pour le respect de la vie privée à cause de la transmission des informations... Un autre argument a été avancé : ils provoqueraient des incendies. C'est ce dernier chef d'accusation qui intéresse À La Loupe aujourd'hui. Sont-ils réellement à l'origine de départs de feu ?

Lire aussi

Plusieurs vidéos sur les réseaux sociaux

Sur Internet, plusieurs vidéos amateurs montrent des armoires électriques en train de prendre feu. Armoires au sein desquelles ont été installés les fameux compteurs Linky. Sur ces images, on voit clairement une épaisse fumée s'échapper, puis des crépitements intenses, jusqu'à ce que les flammes fassent leur apparition. 

De nombreux articles de presse relatent des cas d'incendie de compteur électrique après l'installation du système Linky : en mai 2018 à Montreuil (Seine-Saint-Denis), en juin 2018 à Pau, en octobre 2018 à Châlette-sur-Loing (Loiret), en décembre 2018 à Millau (Aveyron) ou encore en avril dernier à Eu (Seine-Maritime). Les exemples dans la presse locale ne manquent pas.   

Une déclaration de Benard Lassus, directeur du programme Linky, sème également le doute chez les pourfendeurs du nouveau compteur. Il a reconnu que des Linky ont été à l'origine de neuf départs de feu lors de la phase de test entre 2010 et 2011, durant laquelle 300.000 compteurs furent installés en Touraine et dans le département du Rhône. 

Quelle est la réponse d'Enedis ?

LCI a contacté Enedis, responsable de la pose des compteurs. "Nous n'avons pas de cas où un compteur Linky soit directement à l'origine d'un incendie", assure l'entreprise, "et nous tenons à préciser que ces cas d’accusation de la part de clients sont extrêmement rares." 

Alors comment la société Enedis explique-t-elle les accusations des particuliers et les vidéos des départ d'incendie ? L'origine des sinistres ne proviendrait pas du compteur lui-même, mais de sa mauvaise installation. En effet, si le remplacement de l'ancien compteur par un Linky est mal réalisé, cela peut devenir un véritable danger. Des soudures ou des serrages mal effectués peuvent provoquer de petites étincelles à l'intérieur du dispositif. Les neuf cas de départs de feu relevés durant la phase d'expérimentation de 2010-2011 avaient d'ailleurs tous trouvés leur origine dans le geste de serrage mal exécuté.  

De plus, Enedis nous précise que "lorsqu’un incendie se déclenche sur l’installation électrique, un client peut en toute bonne foi voir un arc électrique sortir du compteur, bien que l’origine du sinistre se situe ailleurs. Un départ de flamme à un endroit de l’installation électrique se propage très souvent vers le branchement et provoque des courts circuits au niveau du compteur." 

Voir aussi

Ces départs sont-ils favorisés par la conception des compteurs ? LCI a contacté l'entreprise Michaud, située à Pont-d'Ain (Ain), une des sociétés qui fabriquent les panneaux du Linky. Didier Bagnon, directeur commercial, nous confirme que les départs de feu trouvent bien leur origine dans "un mauvais serrage des connexions" qui peut provoquer un échauffement anormal. "Cela peut être le cas également si les conducteurs sont sous-dimensionnés. Il appartient à l'installateur de s'assurer qu'ils conviennent et de réaliser l'installation dans les règles de l'art." 

Enfin, Didier Bagnon précise que "les panneaux sont réalisés dans une matière auto-extinguible pour limiter la propagation de la flamme." Une ignifugation qui assure une bonne protection contre les flammes. 

Que faire en cas d'incendie ?

Rappelons que les incendies dus aux installations électriques sont relativement rares. Sur les 50.000 incendies d’origine électrique recensés chaque année par l’Observatoire nationale de la sécurité électrique, "seuls 3% sont liés aux installations des parties communes ou de la distribution d’énergie", soit 1.500 cas. 

Si toutefois une personne a des doutes sur la bonne installation de son compteur, Enedis nous assure qu'il est possible de contacter son service client pour demander une vérification sur place. 

Après 20 millions de compteurs posés, aucune expertise indépendante n’a mis en cause un seul compteur Linky- Enedis

Si, à la suite d'une incendie à votre domicile ou dans les locaux de votre entreprise, vous soupçonnez l'implication du compteur Linky, vous devez l'indiquer dans votre déclaration de sinistre. Dans l'hypothèse où l'assureur estime que le compteur pourrait être mis en cause, il prendra contact avec Enedis. Une expertise indépendante et contradictoire sera menée. 

Toutefois, Enedis tient à nous préciser que, si effectivement "certains dossiers traités font l’objet d’une procédure assurantielle, à ce jour, et après 20 millions de compteurs posés, aucune expertise indépendante n’a mis en cause un seul compteur Linky." 

Lire aussi

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter