Les recettes des radars devraient retrouver leur niveau d’avant les Gilets jaunes en 2021

Les recettes des radars devraient retrouver leur niveau d’avant les Gilets jaunes en 2021

JACKPOT - Après deux ans de vaches maigres, liées à la crise des Gilets jaunes, et une année 2020 en demi-teinte, du fait de la crise sanitaire, les revenus tirés des radars devraient être en hausse l'année prochaine, avec 809 millions d'euros de recettes.

Heureuse nouvelle pour les caisses de l'Etat qui subissent les affres de la crise sanitaire, les recettes des radars automatiques devraient rapporter gros l'an prochain, révèlent ce vendredi Les Echos. Le quotidien économique, qui a épluché les documents attachés au projet de loi de Finances pour 2021, a ainsi calculé que ces recettes pourraient représenter 809 millions d'euros.

Une aubaine pour le gouvernement qui, depuis deux ans, voyait cette source se tarir. En cause, notamment la crise des Gilets jaunes, qui avait entraîné un vandalisme anti-radars, mettant hors d'état une bonne partie du parc routier. Résultat, en 2019, leurs recettes avaient baissé pour atteindre 760 millions d'euros (-12%), selon les chiffres publiés ce vendredi par la Sécurité routière.

Lire aussi

Des recettes 2020 impactées par le coronavirus

Depuis, comme le souligne Bercy, "les réparations opérées et le renouvellement des radars" commencent à porter leurs fruits avec un parc à nouveau disponible à 90% cette année. Mais ce quasi retour à la normale n'a pas eu l'effet escompté dans les caisses du fait de la crise sanitaire, et des semaines de confinement qui ont vidé les routes de leurs automobilistes.

Malgré tout, l'Etat compte bien approcher les 730 millions d'euros de recettes en 2020, mais ce chiffre pourrait être revu à la baisse. En raison également d'un changement de comportement sur les routes. Comme le relèvent les documents budgétaires, la vitesse moyenne serait en effet passée de 80,8 km/h en 2017 à 78,3 km/h en 2019. Une tendance à la baisse qui se confirme cette année.

À quoi sert l’argent des radars automatiques ?

Dans ce contexte, l'Etat compte bien réagir, avec l'apparition dès l'année prochaine d'un nouveau type de radar urbain. Par ailleurs, les voitures-radars, déjà expérimentées dans quatre régions, faire leur apparition dans les Hauts-de-France, le Grand Est, la Nouvelle Aquitaine et la Bourgogne-Franche-Comté, rapportent Les Echos.

Une grande partie des recettes engendrées par les radars automatiques (86,8% en 2019) est consacrée à la lutte contre l’insécurité routière ou ses conséquences, notamment à travers l’amélioration du réseau routier, comme le montre un rapport officiel annexé au projet de loi de finances. En 2019, cette enveloppe a bénéficié du surplus d’amendes enregistrées sur les routes dont la vitesse a été abaissée à 80km/h, avec 26 millions d'euros supplémentaires qui ont été affectés aux établissements de santé pour améliorer le traitement des blessés de la route.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - "Lever le confinement le 15 décembre, ce ne sera pas baisser la garde", souligne Gabriel Attal

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

Allègement du confinement : les mesures détaillées jeudi à 11h par Jean Castex

L'ouverture des stations de ski "impossible" pour les vacances de Noël

Lire et commenter