Lettre de Jean Jaurès, minute de silence : quel hommage à Samuel Paty pour la rentrée du 2 novembre ?

Lettre de Jean Jaurès, minute de silence : quel hommage à Samuel Paty pour la rentrée du 2 novembre ?

TERRORISME - Initialement prévue à 10h pour laisser aux enseignants le temps de se coordonner dans l'hommage à rendre à leur collègue assassiné, la rentrée aura finalement lieu à l'heure habituelle.

De la petite section de maternelle à la Terminale. Le 2 novembre prochain, tous les élèves des établissements scolaires de France rendront hommage à Samuel Paty, professeur d'histoire assassiné vendredi 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine. Mais sous quelle forme  ? Doit-il être identique pour toutes les classes d'âge ? Après une première réunion le jeudi suivant l'attentat, syndicats et ministère ont finalisé mardi 27 octobre les contours de l'hommage, maintenu malgré la mise en œuvre du confinement sur le territoire. Ultime évolution : la rentrée, qui devait être décalée à 10 heures pour l'organisation de l'hommage, aura finalement lieu aux horaires habituels de l'école. 

Toute l'info sur

L'assassinat de Samuel Paty, professeur d'histoire

Attentat islamiste contre Samuel Paty : suivez les dernières informations

Lire aussi

Lettre de Jaurès et "temps pédagogique"

Lundi, tous les élèves reprendront les cours selon les horaires habituels. Puis un "temps pédagogique" pourra être organisé en classe autour des valeurs de la République et de l'école. Pour cela, l'Education nationale met à disposition un support pédagogique.  Ce "temps pédagogique" pourra également être organisé dans le courant du mois de novembre. 

Des ressources adaptées à chaque niveau seront "mises à disposition" des enseignants par le ministère mais ils resteront libres de les utiliser ou non, s'est félicité Stéphane Crochet, du syndicat SE-Unsa. Il s'agissait d'une demande des syndicats, qui ne souhaitaient pas sacrifier leur "liberté pédagogique" et se voir imposer une "séquence clé en main". Les représentants syndicaux avaient également jugé important de s'adapter à leur public et de ne pas imposer le même modèle à tous les élèves.  Il est "très important de bien prendre en compte la différence entre les âges : de la maternelle à la Terminale, il y a une forte nuance d'âge", avait par exemple insisité Stéphane Crochet.

Une minute de silence à 11 heures

Les élèves seront rassemblés ensuite pour une lecture de "La lettre aux instituteurs et institutrices" de Jean Jaurès. Une lecture qui pourra se faire dans certains cas en présence d'élus, mais sans prise de parole de leur part. La séquence se clôturera par une minute de silence organisée à 11 heures, en mémoire de Samuel Paty. "Normalement, tous les élèves seront rassemblés mais il faudra tenir compte de la situation sanitaire", a souligné Frédérique Rolet, du Snes-FSU, premier syndicat du secondaire. Selon le ministère, "ce moment de recueillement se tiendra de préférence dans les salles de classe", à moins que les conditions sanitaires n'exigent qu'il ne soit organisé dans la cour de récréation. 

L'hommage a été maintenu malgré la mise en oeuvre du confinement à partir du 30 octobre 2020. Compte tenu de la situation sanitaire et de la nécessité d'appliquer un nouveau protocole particulièrement strict, les syndicats d'enseignants ont demandé vendredi un report pur et simple de la rentrée. Plusieurs d'entre eux ont ainsi déposé un préavis de grève pour protester contre les conditions de travail qui leur sont imposées.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

EN DIRECT - Déconfinement : en Allemagne, des restrictions jusqu'au printemps ?

Voici l'attestation de déplacement dérogatoire nécessaire à partir de ce samedi 28 novembre

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Producteur de musique tabassé : retour sur la chronologie des faits

Lire et commenter