Locations en bord de mer, les prix flambent cet été

Locations en bord de mer, les prix flambent cet été
Population

VACANCES - Alors que les départs à l'étranger sont compliqués en cette période de vacances estivales, de nombreux Français ont opté pour la location d'une maison en bord de mer. En la matière, la règle de l'offre et de la demande s'applique. Résultats : les prix flambent.

Covid-19 oblige, les Français se sont rués cet été sur les locations saisonnières. Et forcément, plus la demande est forte, plus les prix grimpent. Selon une étude relayée par Le Parisien et effectuée par le comparateur de locations de vacances Likibu, qui regroupe cinq millions d’offres, 70 % des stations balnéaires françaises ont vu leurs prix augmenter de plus de 5 % par rapport à l'an dernier, la palme revenant à Saint-Tropez, avec une hausse de 23%, devant Nice (22%) et La Trinité-sur-Mer (20%).

Eviter les campings et les plages bondées

Pour une vacancière interrogée par TF1, venue avec son compagnon et ses enfants dans la région de Nice, les vacances d'été en France n’étaient pas d’actualité il y a quelques mois : "On avait prévu d’autres choses, mais mon ami, qui est très perspicace, m’a dit en avril qu’il faudrait peut-être qu’on change nos plans, qu’on évite de partir à l’étranger et qu’on fasse des vacances en France. On s’est dit qu’on allait pouvoir se remettre de ces mois compliqués."

Pour ces étudiantes, qui ont également loué une maison sur la Côte d'Azur, le but était d’éviter les campings, les auberges ou les plages bondées : "On était prêtes à mettre un peu plus cher pour avoir notre maison, une piscine et ne pas forcément se mélanger aux autres personnes." Le prix de l'isolement : 2 200 euros la semaine.

Lire aussi

La piscine, un luxe qui a un prix

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Les biens avec piscine s'arrachent, comme l’explique Lucienne Giulian, gérante du Riviera Holiday Homes, dans la région de Nice : "Il y a une très forte demande sur les produits indépendants avec piscine, quel que soit le secteur qui, effectivement, nous permet de remplir très correctement la période du 25 juillet au 22 août. "La présence d’une piscine dans la location fait d’ailleurs augmenter sensiblement le prix, avec +81 % par semaine à Saint-Tropez, +76 % à Antibes et +73 % à Cannes, selon Likibu.

Autre explication de la flambée des prix : l’augmentation du coût du ménage. Dans certaines villas, il faut compter une demi-journée de plus. "Cela prend plus de temps qu’avant le Covid-19, car on a mis en place de nouveaux protocoles pour tout ce qui est désinfection, préparation du linge et désinfecter tous les points de contact" indique Samia Bentouta, de la conciergerie de luxe Blue Estate Agency. Alors que 70% des stations balnéaires françaises ont vu une hausse des prix des locations, seules 14 % d'entre elles voient leurs prix diminuer de -1 % à -5 %, comme à Porticcio en Corse (-6 %) et à Soustons (-10 %) dans les Landes. De quoi donner des idées ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent