"Ma nouvelle vie" : s'occuper des enfants pendant le confinement, une mission pas toujours simple

"Ma nouvelle vie" : s'occuper des enfants pendant le confinement, une mission pas toujours simple
Population

Toute L'info sur

Le 20h

SÉRIE - Pendant toute la durée du confinement, nous avons demandé à douze Français de filmer leur vie quotidienne. Pour ce troisième numéro de "Ma nouvelle vie", découvrez les témoignages de deux familles nombreuses qui partagent les dessous de leur nouveau quotidien à la maison, avec leurs enfants.

Pas facile d'être un parent. Et en période de confinement, cela relève du parcours du combattant. Pour la famille Kaspariantz et les Bambara, il a fallu adapter le quotidien à cette nouvelle vie pleine de restrictions. Et pour cela, il leur a fallu redoubler de créativité. Mise en place d'activités récréatives, décalage des heures de repas... Et tout cela avec le sourire, bien entendu.

Pour les Kaspariantz, il faut occuper les trois bambins à l'énergie débordante. Salomé encadre sa petite tribu et n'hésite pas à transformer sa maison en terrain de jeu et à multiplier les activités tels que la confection de colliers de pâtes, des coloriages... Et pour le papa, qui n'est pas habitué à passer autant de temps à la maison, c'est un vrai chamboulement mais aussi l'occasion de passer du temps précieux auprès des siens. "Ça me permet de voir des choses que je ne voyais pas forcément à l'année. Il y a pas mal de boulot pour s'occuper des enfants. Je tire mon chapeau bas à ma femme", raconte à LCI le père de famille dans une vidéo tournée pour le JT de 20H de TF1. Car la maman, elle, travaille parallèlement en télétravail.

Lire aussi

Le confinement avec des quadruplés

Et pour que sonne le glas de la sieste, ce n'est pas très simple... même pour la famille Bambara. "On a remarqué depuis quelques jours que les enfants ne font plus leurs nuits donc on a décalé de 30 minutes les repas", raconte Rofrane Bambara, maman de quadruplés âgés de 2 ans. 

Avoir quatre enfants au quotidien, c'est fatiguant, "mais en confinement, ça l'est encore plus". Alors, lorsque son mari part travailler au CHU, elle tente de remplacer les sorties au parc et la crèche par des jeux. Et si son quotidien est très sportif, elle a décidé de trouver du réconfort auprès des internautes en partageant sur les réseaux sociaux son quotidien de maman confinée. La solidarité, plus que jamais.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent