Que faire si on est arrêté lors d'une manifestation ? Avocats et militants partagent leurs conseils

Que faire si on est arrêté lors d'une manifestation ? Avocats et militants partagent leurs conseils
Population

Toute L'info sur

Les grèves contre la réforme des retraites d'Emmanuel Macron

TRUCS ET ASTUCES – Les manifestations contre la réforme des retraites se préparent aussi en ligne. Sur les réseaux sociaux, avocats et habitués des cortèges distillent des conseils pour savoir quoi faire/dire si on est arrêté.

Les opposants à la réforme des retraites défilent un peu partout en France ce jeudi, en marge des grèves très suivies qui paralysent une partie du pays. Citoyens et organisations syndicales relaient sur les réseaux sociaux des messages de contestation, mais de nombreux conseils s'échangent également avant les différentes manifestations. 

Si de nombreux Français vont défiler dans les rues de la capitale et en région, ils ne sont pas forcément familiers des procédures qui accompagnent des interpellations. Afin de savoir quelle attitude adopter et comment réagir en cas d'arrestation par les forces de l'ordre, des internautes partagent leurs recommandations. C'est notamment le cas de l'avocat au barreau de Paris Raphaël Kempf qui préconise, entre autres, de garder le silence et de toujours relire les procès-verbaux avant d'y apposer sa signature.

Avec Serge Slama, professeur de droit public à l'Université Grenoble-Alpes, il a fait le point sur les problèmes juridiques auxquels des manifestants pourraient être confrontés. Une forme de guide publié par Mediapart et relayé par les deux hommes sur leurs réseaux sociaux respectifs. 

Les habitués au rendez-vous

Les plus aguerris aux manifs ont également livré leurs conseils en ligne à l'approche de cette mobilisation. À l'instar de la Ligue des droits de l'Homme, dont la section messine a mis en ligne une série de fiches pratiques. 

Une association militante LGBTQI+ a quant à elle consulté ses bénévoles pour dresser une liste de recommandations. "En cas de violence policière, filmez", peut-on notamment lire. 

À la mi-journée ce jeudi, selon les chiffres transmis par la préfecture de police de Paris, les forces de l'ordre avaient procédé à 6.333 contrôles préventifs dans la capitale, ainsi qu'à 28 interpellations.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent