Les pompiers refusent un don parce qu'il vient des Gilets jaunes

Population

Toute L'info sur

La colère des Gilets jaunes

GÉNÉROSITÉ - L'Oeuvre des pupilles des sapeurs-pompiers a refusé une offre de dons de Gilets jaunes de Marennes-Oléron (Charente-Maritime). Ils désapprouvaient le rapprochement de leurs causes.

Ce serait presque une patate chaude. Des Gilets jaunes de Marennes-Oléron, en Charente-Maritime, avaient récolté en décembre des fonds pour L'Œuvre des pupilles des sapeurs-pompiers. Mais ils ont finalement eu bien du mal à savoir que faire de la somme. Leur opération "Les Gilets jaunes ont du cœur", lancée à la fin de l'année dernière, consistait à vendre des autocollants portant la mention "ras-le-bol" ou "ras-le-cul" au profit des enfants de pompiers orphelins. Elle avait permis de récolter 2.382 euros, relate Sud Ouest. 

Mais le don a été refusé par l'association, qui a expliqué ne pas vouloir que sa cause soit associée à celle des Gilets jaunes. Les généreux donateurs se sont donc rapprochés de la Société nationale des sauveteurs en mer, mais une nouvelle fois, et pour le même motif, leur élan s'est heurté à un refus. 

Lire aussi

Finalement, et après un nouveau refus du Centre communal d'action sociale (CCAS) de Saint-Pierre-d’Oléron, c'est aux CCAS de Marennes, Bourcefranc, Le Château-d’Oléron, Dolus et Saint-Georges-d’Oléron, des communes situées non loin de Rochefort, que reviendront les dons. 

"Notre action a été détournée de notre objectif de départ, nous en sommes désolés pour les donateurs, mais cela profite à des personnes en difficulté et rejoint le sens et revendications de notre mouvement. Le malheur des uns fait le bonheur des autres", a finalement conclu le groupe de Gilets jaunes auprès de Sud Ouest

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter