Le professeur Raoult reproche à ses confrères des hôpitaux de Marseille de lancer des "messages alarmistes"

Le professeur Raoult reproche à ses confrères des hôpitaux de Marseille de lancer des "messages alarmistes"
Population

RÉACTION - Dans une lettre, le professeur Didier Raoult accuse ses collègues des hôpitaux de Marseille de diffuser "des messages alarmistes", chiffres à l'appui. Il juge par ailleurs démesurées les restrictions mises en place à Marseille par le gouvernement.

Au lendemain de l’annonce de nouvelles mesures draconiennes par le gouvernement pour Marseille et sa métropole, rien ne semble apaiser la guerre entre un gouvernement pointant le taux d’incidence du Covid-19 dans la cité phocéenne et les élus locaux qui, eux, assurent que l’épidémie commence à décroître, ne justifiant donc pas de pareilles mesures. 

Dans un courrier au président de la commission médicale de l’AP-HM, Didier Raoult pointe, lui, la "responsabilité" de ses collègues médecins de l’Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM), les accusant de diffuser "des messages alarmistes qui ne reflètent absolument pas la réalité". 

Lire aussi

Pour ce faire, Raoult s'appuie sur un point chiffré sur l’évolution de l’épidémie à Marseille. Dans cette lettre adressée au président de la commission médicale de l’AP-HM, le professeur Dominique Rossi, que Le Monde a pu consulter, le patron de l’IHU Méditerranée Infection note, au sujet des détections, "une stabilisation du nombre de cas diagnostiqués depuis le 6 septembre, avec une diminution régulière du nombre de cas (…) des résidents de Marseille". L’incidence serait passée, durant la même période, de 20 % à 5 % des personnes testées. C'est le nombre de passages en réanimation sur les sites de l’AP-HM, lui, aurait augmenté de 34 à 38 en une semaine, "ne témoignant pas, selon le professeur, d’un flux particulier". 

"Je suggère que vous sortiez de vos bureaux pour voir un peu ce qui se passe ici"

Selon le professeur Raoult, alors qu’il y avait 120 nouveaux patients Covid-19 pris en charge à l'IHU de Marseille début septembre, il n’y en aurait aujourd’hui que 70. Autrement, les nouveaux patients Covid positifs pris en charge quotidiennement par l’hôpital de jour à l’IHU sont tombés de "120 au 1er septembre" à "autour de 70 par jour" actuellement. Quant aux 75 lits d’hospitalisation de l’institut, "12 étaient libres hier soir", précise-t-il. Un chiffre qui est monté à 15, ce jeudi 24 septembre. 

"Dans ces conditions, poursuit-t-il dans ce courrier également adressé au directeur de l’agence régionale de santé, Philippe de Mester, et au directeur de l’AP-HM, Jean-Olivier Arnaud, véhiculer des messages de cette nature ne rend service à personne et ne reflète en aucun cas la réalité."

Lire aussi

Cette lettre est une réponse à un message interne envoyé la veille par le président de la commission médicale à l’ensemble des médecins de l’AP-HM. Dominique Rossi y décrète la mobilisation générale des services contre le coronavirus et annonce que "le nombre de malades Covid admis à l’AP-HM croît régulièrement sans véritable pause" et que Marseille est "pour les semaines à venir sur une dynamique de croissance en termes d’hospitalisations". 

Ce à quoi le directeur de l'IHU répond : "Je suggère que vous sortiez de vos bureaux pour voir un peu ce qui se passe ici, ce qui vous permettra d’avoir une vision un peu plus réaliste et de ne pas devenir de purs technocrates", tance-t-il.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Joint par Le Monde, le président de la commission médicale de l’AP-HM ne remet pas en cause les chiffres avancés par Didier Raoult, mais se défend d’être "alarmiste"

Sur les courbes communiquées par l'ARS jeudi soir, la tendance est clairement à la baisse pour ce taux en région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, tandis qu'elle remonte au niveau national.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Mort de Samuel Paty : le ministre de l'Intérieur demande la fermeture de la mosquée de Pantin

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 13.000 cas de Covid recensés en 24h en France

Tempête Barbara et épisode cévenol : à quoi s’attendre à partir de mardi ?

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

Qui est Ludovic B., l'homme soupçonné du meurtre de Victorine Dartois ?

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent