Morbihan : des copeaux de bois dans les gâteaux au chocolat, 6 tonnes de marchandises détruites

Population

ACTE MALVEILLANT - La biscuiterie familiale bretonne, La Trinitaine, a porté plainte après avoir découvert des polluants dans la chaîne de production. Aucun des lots concernés n'a été commercialisé.

C’est à la cuisson de la pâte au chocolat que les drôles de grumeaux sont remontés à la surface. La biscuiterie familiale La Trinitaine, dont les ateliers de fabrication sont implantés à Saint-Philibert dans le Morbihan, a, selon toute vraisemblance, été la cible d'un acte malveillant mercredi. Des copeaux de bois ont en effet été détectés dans plusieurs tonnes de gâteaux. Une fois l'alerte donnée par le contrôle qualité interne à l’entreprise, la chaîne de production a été mise à l'arrêt. 

Aucun lot concerné ou suspecté n’a été commercialisé, précise Ouest-France qui s'est fait l'écho de l'affaire  Par précaution, six tonnes de marchandises ont d'ores et déjà été détruites tandis que trente tonnes ont été mises en réserve dans l’attente d’autres contrôles. 

Lire aussi

Dans l'hypothèse où l’ensemble de la marchandise se révélerait impropre à la consommation, le montant du préjudice s'élèverait à 100 000 €. L'entreprise a porté plainte auprès de la brigade de gendarmerie d'Auray dès mercredi, une enquête est en cours.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter