Concert polémique de The Avener à Nice : Estrosi se défend et entend imposer le port du masque

Concert polémique de The Avener à Nice : Estrosi se défend et entend imposer le port du masque
Population

CORONAVIRUS - Le concert organisé samedi soir sur la promenade des Anglais "respectait les consignes gouvernementales", s'est défendu le maire de Nice ce dimanche, appelant l'Etat revoir les règles.

Un symbole du non-respect des gestes barrières ? Pour beaucoup, les images du concert du DJ The Avener donné samedi soir à Nice sur la promenade des Anglais illustrent le relâchement qui s'observe dans la population française, alors que la menace d'une deuxième vague est toujours présente. Les 5000 personnes venues faire la fête lors de cet événement organisé par la mairie semblaient en effet avoir oublié les gestes barrières. La distanciation sociale n'est pas respectée, et la très grande majorité des spectateurs ne porte pas de masque.

Le fait que l'événement se soit passé à Nice étonne, tant le maire LR de la ville Christian Estrosi a fait preuve de zèle depuis le début de la crise pour faire respecter les gestes barrières à sa population et lui fournir un masque, dont il voulait même imposer le port dans tout l'espace public. 

Estrosi se défend... et accuse l'Etat

Face à l'indignation exprimée sur les réseaux sociaux, Christian Estrosi a indiqué, via trois tweets publié ce dimanche, que "l'événement respectait les consignes gouvernementales (...) : comptage pour respect de la jauge de 5000, consignes de distanciation rappelées via messages audio et signalétique et masques fortement recommandés"

Le maire, réélu le 28 juin dernier, demande ensuite à l'Etat "de revoir le décret qui régit les grands événements afin d'imposer le port du masque, même à l'extérieur". Il ajoute qu'à Nice, "il sera désormais obligatoire pour tous nos événements". Du 3 juillet au 3 octobre, plus de 210 événements sont prévus, dans 60 lieux différents, dans le cadre de "Mon été à Nice".

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur le Covid-19

Ce dimanche sur LCI, le chef des urgences de l'hôpital Pompidou Philippe Juvin a estimé que le fait que l'événement se soit déroulé en extérieur n'était pas aussi "grave" que s'il avait eu lieu à l'intérieur. "Il n’y a pas de risque zéro (…) mais à l’intérieur ça aurait été fou. A l’extérieur ça l’est un peu moins, mais Il y a une proximité trop importante, la distanciation doit être respectée."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent