Non, l'application StopCovid n'est pas installée sans votre consentement sur votre smartphone

L'application sera disponible à partir du 2 juin, mais restera totalement facultative.

À LA LOUPE – Des rumeurs infondées sont nombreuses à circuler autour du lancement de l'application StopCovid, parfois même relayées par des parlementaires. L'une d'elles indique que l'installation se ferait automatiquement, sans votre consentement. C'est faux.

Jugée inefficace par certains, accusée à tort d'accéder aux contacts de notre répertoire, l'application StopCovid fait beaucoup parler. Et ce, avant même que sa sortie ne soit officielle (elle sera disponible le 2 juin sur iOS et Android). La dernière rumeur la concernant a été largement relayée ces derniers jours, et même partagée par un parlementaire.

Le Sénateur LR de la Côte d'Or, Alain Houpert, s'est ainsi emporté sur Twitter en déplorant le fait que StopCovid soit (soi-disant) installé de force sur nos smartphones sans notre consentement. Il a, pour appuyer son propos, renvoyé vers un article aux sources douteuses.

"En toute illégalité le gouvernement fait installer l’application COvid-19 […] Ceci sans que les propriétaires de Smartphones l’aient demandé, sans même leur autorisation préalable et sans même les prévenir", indique cette publication trompeuse. "C’est un très grave abus de pouvoir et il faudra tenter de faire condamner le gouvernement par la Justice administrative pour cela." Problème : rien de tout cela n'est vrai.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Des fonctionnalités lancées par Google et Apple

En ligne, des méthodes s'échangent pour "désactiver" de son téléphone une telle fonctionnalité. Or, il n'est ici nullement question de l'application StopCovid : celle-ci n'est n'ont seulement pas encore lancée en ce 1er juin, mais elle sera de plus facultative. Libre à chacun(e) de la télécharger ou non une fois qu'elle sera disponible.

À quoi correspondent les fonctionnalités liées au Covid-19 installées sur nos téléphones ? À des outils développés par Apple et Android, et mis à disposition des gouvernements pour mettre au point des applications de contact tracing (ou traçage des contacts). Les deux firmes ont en effet travaillé en commun pour accompagner les états qui souhaitaient mettre au point des applis de ce type, et ont en quelque sorte adapté leurs systèmes d'exploitation respectifs pour rendre fonctionnelles et efficaces ces applications.

Ces mises à jour récentes "offrent des outils de configuration aux autorités pour déterminer ce qui constitue un événement d’exposition, et bien d’autres paramètres en fonction de la stratégie de contact tracing choisie par les organismes de santé de chaque pays", résume le site FrAndroid. 

En vidéo

Info / Infox : les rumeurs autour de l'application StopCovid

Les utilisateurs de smartphones sont libres de désactiver ces fonctionnalités, mais il faut souligner qu'il ne s'agit pas d'applications en elles-mêmes, et qu'elles ne récoltent donc pas de données spécifiques en l'absence d'installation d'une appli gouvernementale dédiée. Un constat encore plus vrai en France, où l'aide de Google et Apple a été déclinée. StopCovid a en effet vu son développement piloté par l'Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria), et son code source a été rendu public pour que son fonctionnement soit transparent. Les spécialistes en informatique peuvent ainsi constater quelles informations s'avèrent ou non utilisées.

Malgré l'apparition d'outils de développement liés au Covid-19 sur iOS et Android lors de récentes mises à jour, il est donc complètement faux d'affirmer que StopCovid a été installée à notre insu, sans se préoccuper du consentement des utilisateurs. L'application, disponible à partir du 2 juin, sera accessible à tous mais chacun est libre ou non de la télécharger et de l'installer.

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Jérusalem : au moins 180 blessés dans des heurts entre Palestiniens et police israélienne

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Pour Macron, "la priorité, ce ne se sont pas les brevets mais la production de vaccins"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.