Notre-Dame-de-Paris : le candidat EELV réclame la création d'un "Plomb-parif"

Population

PLOMB - Invité à la matinale de LCI, le candidat EELV à la mairie de Paris David Belliard a réclamé la mise en place d'une cartographie en temps réel de la pollution au plomb sur le même modèle de celle déjà existante pour la pollution de l'air gérée par l'institut Airparif.

Après Airparif, bientôt Plombparif ? C'est en tout cas la proposition que fait Europe Écologie Les Verts suite aux relevés anormaux de plomb dans le quartier de Notre-Dame après l'incendie de la cathédrale. Invité à la matinale de LCI, David Belliard, candidat EELV à la mairie de Paris, a réclamé l'instauration d'une cartographie en temps réel de la pollution au plomb, et de son évolution, dans la capitale. 

"Quand on est écologiste, on est axé sur le principe de précaution, mais oui, il y a eu du retard, mais aussi un manque d'informations", a déclaré David Belliard. 

Lire aussi

"Il y a partout du plomb à Paris"

D'où cette idée de cartographie qui ne fait pas seulement suite à l'incendie de Notre-Dame. "Il y a partout du plomb à Paris, nous avons un trou dans la raquette", a ajouté le candidat à la mairie de Paris. 

Interrogé sur la demande d'associations et de syndicats de confiner totalement Notre-Dame, David Belliard dit saluer l'initiative. "Ce qu'ils (les syndicats et les associations) demandent est légitime", explique le candidat même s'il dit s'interroger sur la réalisation d'une telle opération, "c'est très difficile, extrêmement compliqué."

David Belliard s'interroge aussi sur l'ouverture hâtive du chantier alors que subsistait déjà des incertitudes sur le niveau de pollution au plomb : "La priorité c'est la protection des personnes qui travaillent sur ce chantier, il faut réaliser un suivi avec une plombémie (mesure du taux de plomb dans le sang) qui soit faite toutes les semaines." Suspendu depuis fin juillet, le chantier de Notre-Dame doit reprendre progressivement à partir du 12 août. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter