Notre-Dame : les 200 000 abeilles des ruches de la sacristie ont survécu à l'incendie

Population
BONNE NOUVELLE - Alors que des réactions du monde entier affluaient pour s'inquiéter de leur sort, les ruches de la cathédrale ravagées par les flammes sont indemnes, a fait savoir l'apiculteur qui s'en occupe.

Il pensait qu'elles avaient brûlé. L'apiculteur qui s'occupe des trois ruches de Notre-Dame a fait savoir, après plusieurs jours sans nouvelles, qu'elles étaient sauvées et leurs habitantes aussi. Quelque 200.000 abeilles ont survécu à l'incendie qui a ravagé le toit de la cathédrale lundi, alors que des réactions du monde entier affluaient pour s'inquiéter de leur sort.


"Les abeilles sont en vie. Jusqu'à ce matin, vers 11H00, je n'avais aucune nouvelle", a expliqué jeudi Nicolas Géant qui a reçu de nombreux messages d'Europe mais aussi d'Afrique du Sud, du Japon, des Etats-Unis et d'Amérique du Sud, de personnes se demandant si les insectes pollinisateurs se trouvaient dans la zone sinistrée. 

En cas d'incendie, elles se "gorgent" de miel

"C'était inattendu", s'étonne-t-il. "Au départ, je n'avais aucune information. Mais j'ai ensuite pu voir sur les images satellites qu'elles n'avaient pas brûlé et le porte-parole de la cathédrale m'a confirmé qu'elles entraient et sortaient des ruches", poursuit-il, ces dernières étant situées sur la sacristie attenante à la cathédrale. Chaque année, les trois ruches produisent respectivement 25 kilos de miel en moyenne, lequel est vendu au personnel de Notre-Dame, qui les héberge depuis 2013.


Et ce n'est donc pas un incendie, aussi violent soit-il, qui a mis fin à cette cohabitation de six ans. "Cette espèce (l'abeille européenne) n'abandonne pas sa ruche. Elles ne possèdent pas de poumons mais le CO2 les endort", explique Nicolas Géant, qui espère revoir ses abeilles la "semaine prochaine". Pour précision, en cas d'incendie et dès les premiers signes de fumée, les abeilles se "gorgent" de miel et protègent leur reine. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Incendie à Notre-Dame : un symbole de Paris dévasté par le feu

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter