Oui au jogging, au yoga sous condition, non au foot en salle... retour très encadré pour les activités sportives

Christophe Castaner a précisé ce jeudi 7 mai les mesures concernant les activités sportives à partir du 11 mai.
Population

11 MAI - Le gouvernement a précisé ce jeudi les modalités du déconfinement, qui doit débuter lundi 11 mai. Celui-ci prévoit le maintien d'un certain nombre de contraintes concernant le sport.

"Un processus très progressif, au minimum sur plusieurs semaines". C'est ce qu'Edouard Philippe, accompagné d'une poignée de ministres, a dévoilé ce jeudi après-midi avec le plan de déconfinement. En vigueur à partir du 11 mai, celui-ci inclut plusieurs mesures relatives aux activités sportives.

"Nous cherchons en permanence le bon équilibre", a expliqué d'emblée le Premier ministre. Un équilibre qui justifie, selon Edouard Philippe, le maintien d'un certain nombre de restrictions concernant le sport. La pratique des activités collectives et de contacts demeurera ainsi interdite, a ainsi détaillé Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur précisant que "seule est autorisée la pratique individuelle en extérieur." 

Lire aussi

Les bases nautiques rouvertes au cas par cas

Les lieux de sports dans des espaces fermés garderont leurs portes closes, idem pour les piscines. "En tout état de cause, d'ici le mois de septembre, aucun événement regroupant plus de 5.000 personnes ne pourra être organisé", a ajouté Christophe Castaner, ce qui signifie que les championnats et compétitions, qui savaient déjà que leur été serait considérablement allégé, se dérouleront à huis-clos encore un certain temps. A l'approche des beaux jours, le ministre a par ailleurs précisé que les plages, lacs et bases nautiques peuvent être rouverts par les préfets, sur demande des maires "s'ils garantissent une distanciation physique".

Il y a une semaine jour pour jour, le ministère des Sports avait déjà tracé les contours des activités physiques autorisée à compter du 11 mai. Des "critères de distanciation spécifiques entre les personnes" devront ainsi être respectés, selon les activités. Notamment "une distance de 10 mètres minimum entre deux personnes pour les activités du vélo et du jogging", ainsi qu'"une distance physique suffisante pour les activités en plein air type tennis, yoga, fitness par exemple", avait précisé le ministère dans un communiqué. Ainsi, pour le yoga ou le cross-fit en plein air, faudra-t-il prévoir "4 mètres carrés d'espace par personne".

Toute l'info sur

Les défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

"Les activités sportives qui ne permettent pas cette distanciation (sports collectifs, sport de combat) ne pourront pas reprendre dans l'immédiat", avait aussi confirmé le ministère, en promettant un "guide pratique" plus détaillé après avoir discuté avec les fédérations. Ainsi, pour le tennis, la distance en simple peut être respectée, mais "pas en double", avait reconnu le ministère. Et le cabinet de la ministre Roxana Maracineanu de fixer son calendrier : "Un nouveau point d'étape sera fait d'ici au 2 juin pour évaluer les modalités de reprise des pratiques sportives en salles et des disciplines qui nécessitent un contact".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent