Paris : l'immobilier s'embourgeoise

Population

Toute L'info sur

La Matinale

L'ECO - Dans une récente étude, les notaires de Grand Paris montrent que les ouvriers et les employés ont largement disparu du marché immobilier parisien.

Ces dernières années, le marché immobilier parisien s'est embourgeoisé. En 2018, les ouvriers et les employés ne pèsent plus que 5% de l'achat dans l'ancien contre 15% en 1998. C'est ce que révèle une étude des notaires du Grand Paris. En effet, 86% des acquisitions de logements anciens dans la capitale sont faites par des catégories socioprofessionnelles supérieures. Une tendance qui s'explique notamment par la hausse des prix du m², le manque de rotation des logements sociaux ou encore l'insuffisance des réponses de la puissance publique en matière de contrôle. Quelles en sont les conséquences ?

Ce mardi 30 juillet 2019, Fabrice Lundy, dans sa chronique "L'éco", parle de l'embourgeoisement de l'immobilier parisien. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 30/07/2019 présentée par Julie Hammett sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Julie Hammett vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter