Paris : une banque annonce le retrait d'un dispositif anti-SDF après une polémique sur les réseaux sociaux

Population

EXCLUSION - La Caisse d'Epargne du 14e arrondissement de Paris annonce retirer un dispositif anti-SDF récemment installé. Les images ont fait le tour des réseaux sociaux suscitant l'indignation des internautes, d'autant plus que le geste a délogé un sans-abri.

Plusieurs longs poteaux en inox sont apparus devant une agence de la Caisse d'Epargne du 14e arrondissement de Paris cette semaine. C'est à cet endroit que s'abritait un sans-abri depuis plusieurs années. 

Délogé, l'homme s'est d'abord installé sur le trottoir d'en face puis il a disposé son matelas et ses affaires personnelles sur les poteaux à la fin de la semaine. Une situation qui a suscité un tollé sur les réseaux sociaux.

Interrogée par Cnews, l'agence a tenté de se justifier : "La mesure a été prise afin de répondre aux normes de sécurité de la banque (...) De plus, l'endroit n'est absolument pas adapté pour une personne sans-abri. Ce n'est pas un domaine public. Nous sommes intervenus auprès de la préfecture, des associations et des pouvoirs publics afin qu'il soit accompagné et pris en charge".

Quelques heures plus tard la banque a finalement fait marche arrière, reconnaissant que "la forme n'était pas habile". Et d' annoncer que "le dispositif sera totalement retiré dès que possible".

Des dispositifs régulièrement dénoncés

Des sièges d'un abribus où il est impossible de s'allonger, de spots de fleurs ornés de pics, des grilles... Il existe de multiples systèmes qui empêchent les sans-abri de se reposer ou de s'abriter. La pratique est pointée du doigt par les associations et notamment la Fondation Abbé-Pierre qui a même créé le concours des pires dispositifs anti-SDF. 

Le  palmarès est disponible en ligne sur le site soyonshumains.fr, différentes catégories récompensent, entre autres, le dispositif le plus "fourbe", ou le plus "décomplexé".

 Les chiffres de la Fondation estiment que près de 200.000 personnes sont sans domicile fixe en France. Selon elle, ces aménagements ont pour but de pousser les sans-abris à l'extérieur des centre-villes. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter