Le squelette d’un poilu découvert dans un carton devant l’ossuaire de Douaumont

Le squelette d’un poilu découvert dans un carton devant l’ossuaire de Douaumont

Population
DirectLCI
DÉCOUVERTE - Mercredi dernier, un carton contenant les ossements d’un poilu de la Première guerre mondiale a été retrouvé devant le célèbre ossuaire de Douaumont, dans la Meuse. Une enquête a été ouverte.

Mais qui a donc bien pu déposer ce carton mystérieux devant l’ossuaire de Douaumont (Meuse) ? Mercredi 9 janvier, lors de sa traditionnelle visite, le directeur de l’ossuaire de Douaumont tombe sur un carton, explique France Bleu Sud-Lorraine. Il raconte chez nos confrères.

"Le squelette paraissait complet, il y avait aussi des objets personnels et une plaque d'identité sur laquelle il était indiqué qu'il s'agissait d'Eugène Mérat, un soldat originaire de la Marne et dont le nom figure bien sur le registre des soldats morts pour la France. Eugène Mérat a été tué en 1916 sur un champ de bataille de Verdun". Une découverte des plus étonnantes étant donné le contenu du carton retrouvé et son emplacement.

Plus de 80 000 corps non retrouvés

Très rapidement, une enquête a été confiée à la gendarmerie de Verdun précise France Bleu. D’ailleurs, des analyses ont déjà été faites, confirmant que les restes osseux provenaient bien d’un soldat de la Première guerre mondiale. Néanmoins, ces analyses n’étaient pas encore assez poussées pour déterminer s’il s’agissait bien du dénommé Eugène Mérat. Aujourd’hui, les autorités veulent retrouver sa vraie famille afin de lui donner une sépulture. Mais aussi retrouver celui qui a déposé le paquet.

Les fouilles des champs de bataille sont interdites, mais il y aurait encore entre 80.000 et 100.000 corps de soldats non retrouvés sous les champs de la Grande guerre, précise France Bleu. A Douaumont, 130.000 soldats inconnus sont entreposés dans l’ossuaire.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter