Près de 700.000 Français roulent sans permis de conduire, un phénomène en forte hausse

Près de 700.000 Français roulent sans permis de conduire, un phénomène en forte hausse
Population

DANGER - Près de 700.000 conducteurs roulent sans permis en France, selon l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR). Un phénomène qui a augmenté de 30% en cinq ans et a plus que doublé depuis 2009.

Conduire sans permis, un phénomène dangereux et en plein essor. Le nombre de conducteurs qui roulent sans le précieux sésame a augmenté de 30% en cinq ans et plus que doublé depuis 2009. Selon les derniers chiffres de la Sécurité routière, cités par RTL ce lundi 8 avril et confirmés à LCI, près de 700.000 Français conduisent sans permis, alors qu'il étaient 300.000 il y a dix ans. 

Comme indiqué par l'organisme public, les deux-tiers n'ont jamais passé le permis de conduire en raison notamment de son prix élevé (1500 euros en moyenne) qui varie selon les régions. L'autre tiers s'est vu retirer son permis par les forces de l'ordre ou ont perdu petit à petit leur nombre de points en multipliant les petites infractions. "En 2017, environ 120 personnes ont perdu leur permis un point par un point", a expliqué à RTL Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la Sécurité routière.

Lire aussi

Ce n'est pas la première fois que l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) épingle ces comportements à risque de la part des automobilistes sur la route. Dans son précédent rapport, publié en novembre 2017, l'organisme public dénombrait déjà 600.000 conducteurs sans permis et 700.000 qui roulaient sans assurance.

En France, la conduite sans permis ou sans assurance, ou les deux, est un véritable fléau. En 2016, 4,2 % des conducteurs impliqués dans un accident mortel et 2,6 % de ceux impliqués dans un accident corporel circulaient sans permis valide. Rouler sans permis est passible de 15.000 euros d'amende et d'un an de prison. Dans le cas où le conducteur a déjà été arrêté pour un délit antérieur relatif au code de la route, les sanctions peuvent aller jusqu'à 30.000 euros d'amende et deux ans de prison.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter