Prisons : des ordinateurs bientôt dans toutes les cellules en France ?

Population
CONNEXION - Des dispositifs permettant de se connecter à l'"intranet des prisons" sont actuellement en test dans plusieurs centres pénitentiaires en France. Si l'expérience est positive des terminaux pourraient voir le jour dans toutes les cellules de France d'ici trois ans.

Réserver des parloirs, faire des commandes de "cantine", ou même pouvoir recharger les pécules des détenus. Toutes les cellules de France pourraient bientôt être équipées d'un petit ordinateur, ou terminal numérique, permettant aux personnes incarcérées d'interagir avec l'administration pénitentiaire. Ce dispositif, permettant de se connecter au futur "intranet des prisons", ne comportera "bien évidemment aucun accès à Internet" prévient l'administration au Parisien

Testé dans plusieurs centres pénitentiaires, à Meaux (Seine-et-Marne) et à Nantes (Loire-Atlantique), ainsi qu'à la maison d'arrêt de Dijon (Côte-d'Or), le dispositif était composé d'une tablette sur laquelle il a été demandé aux détenus de commander des paquets de cigarettes. Sa généralisation devrait être actée en fonction des retours sur ces premiers essais, et en cas de retours positifs un déploiement dans les trois ans pourrait être décidé pour les 50 144 cellules de France précise Le Parisien


Sa généralisation pourrait alors prendre la forme de télévisions, mais le format est pour le moment jugé "peu ergonomique", l'autre option se compose d'"écrans tactiles équipés ou non de claviers". Ces derniers seront alors "carénés aux murs pour des raisons de sécurité". Le projet pourrait s'inscrire dans le cadre de l'amélioration numérique des prison, dont le budget global est de 530 millions d'euros. 

Une modernisation qui risque d'"enlever de l'humain" ?

Si, pour Damien Pellen, premier secrétaire du syndicat national des directeurs pénitentiaires (SNDP), cette modernisation "va dans le bon sens", d'autres, comme Me Grégory Levy, avocat au barreau de Paris, regrettent que "cela va mathématiquement contribuer à enlever de l'humain dans un milieu qui en manque déjà cruellement". 

Cette modernisation pourrait ainsi suivre le pas d'une autre mesure, en passe d'être mise en place : l'installation de téléphones dans chaque cellule des prisons françaises. L'objectif est double : favoriser le maintien des liens familiaux et limiter le trafic des téléphones portables, toujours illégaux à l'intérieur des établissements carcéraux. Seuls les numéros autorisés par l'administration pénitentiaires pourront être contactés. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter