Des marches blanches en hommage à Samuel Paty dans plusieurs villes

Des marches blanches en hommage à Samuel Paty dans plusieurs villes
Population

DRAME - Une marche silencieuse improvisée, suivie d'un rassemblement devant le collège du Bois d'Aulne, où travaillait l’enseignant assassiné, a réuni plusieurs centaines de personnes ce samedi après-midi dans la ville des Yvelines. Des marches blanches ont également eu lieu dans plusieurs villes de France, à Nice, Rouen ou Lille, à l'appel de parents d'élèves, d'élèves eux-mêmes et d'élus.

A Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines, le choc a laissé place à la sidération ce samedi. Au lendemain du drame, une marche silencieuse s’est élancée en fin de matinée afin de rendre hommage à Samuel Paty, ce professeur assassiné par décapitation vendredi 16 octobre en fin d’après-midi, à 300 mètres à peine de l‘établissement où il enseignait l’histoire et la géographie. Une foule compacte, mêlant enseignants, élèves et parents, habitants et élus, s'est amoncelée devant le collège du Bois d'Aulne, où travaillait l’enseignant assassiné.

Depuis tôt ce matin, les passants se sont succédé pour déposer une rose blanche au pied des grilles. Des élèves, encore sous le choc, accèdent timidement à l'établissement. La veille, certains d'entre eux étaient encore en classe avec Samuel Paty, juste avant l’attaque. Un moment de recueillement, escortés par des CRS. Pas un mot, pas un bruit, juste quelques affichettes "Je suis enseignant(e)" (en référence au slogan "Je suis Charlie", devenu un cri de ralliement après les attentats de 2015, ndlr), brandies comme un défi à l'horreur. 

En vidéo

Professeur d'histoire tué : l'émotion toujours vive à Conflans-Sainte-Honorine

Lire aussi

Ce samedi, plusieurs rassemblements se sont organisés dans différentes villes de France, tandis qu'un autre est prévu à Paris, ce dimanche place de la République à 15h. A Lille, Nice ou encore Rouen, des milliers de personnes ont participé, ce samedi après-midi à des marches blanches improvisées, à l'appel de parents d'élèves, d'élèves eux-mêmes et d'élus. 

L’Elysée a annoncé samedi 17 octobre qu’un "hommage national" serait rendu à Samuel Paty. Cet hommage, dont la date n’est pas encore fixée, sera organisé en coordination avec la famille, a précisé la présidence de la République. Le corps enseignant et les responsables réfléchissent d'ores et déjà à la rentrée après les vacances de la Toussaint. Il y aura notamment une minute de silence durant la journée du 2 novembre.

Toute l'info sur

L'assassinat de Samuel Paty, professeur d'histoire

Attentat islamiste contre Samuel Paty : suivez les dernières informations

Plusieurs syndicats, dont la FSU, le Sgen-CFDT, l’Unsa-Education, le SNALC, la FCPE, la FIDL (syndicat lycéen) la FAGE ou encore l’UEJF, ont également appelé à organiser des initiatives dans les jours qui viennent pour "dire que les enseignants doivent être soutenus dans l’exercice de leur métier" et souligner leur attachement à la liberté d'expression.

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent