PSG-Bayern : la mairie de Paris veut dissuader les supporters de se rassembler après la rencontre

Des supporters du PSG après le match PSG-Leipzig.
Population

RECOMMANDATIONS - La mairie de Paris a appelé samedi les gens "à ne pas se rassembler en masse, même s'il y a victoire" dimanche, alors que le Paris Saint-Germain dispute la finale de la Ligue des champions face au Bayern Munich. Elle a également appelé au "respect strict des gestes barrières compte tenu de la situation sanitaire".

Dimanche soir, le Paris Saint-Germain affronte le Bayern Munich en finale de la Ligue des champions, un jour historique pour le club de la capitale en cinquante ans d'existence. Si les stars du PSG ont d'ores et déjà demandé à leurs supporters de respecter les gestes barrières et de ne pas se rassembler massivement en cas de victoire, la mairie de Paris a également fait passer un message du même type ce samedi. "Nous continuons à appeler les gens à ne pas se rassembler en masse, même s'il y a victoire", a déclaré Pierre Rabadan, adjoint chargé des Sports de la maire PS Anne Hidalgo, interrogé par l'AFP.

Dans un communiqué, la Ville a indiqué soutenir "avec force et ferveur son équipe du PSG pour une victoire historique, et appelle au respect strict des gestes barrières compte tenu de la situation sanitaire", alors que Paris fait partie des départements jugés les plus vulnérables à l'épidémie. "La Ville de Paris appelle les supporters à respecter les gestes barrières, dont le port du masque et la distanciation physique, et les prescriptions sanitaires et les appelle solennellement à ne pas se rassembler sur l’espace public, comptant une nouvelle fois sur l’esprit de responsabilité de chacune et chacun" ajoute la mairie dans le communiqué.

Lire aussi

"Verbalisation systématique" en cas de non-port du masque

Dans ces circonstances, le préfet de police de Paris Didier Lallement, en concertation avec la Maire de Paris, "étendra dimanche soir les périmètres relevant de l’arrêté préfectoral rendant obligatoire le port du masque dans certains secteurs à forte affluence". "Une coordination des effectifs de la Ville de Paris aux côtés des agents de la préfecture de police sera mise en œuvre pendant toute la soirée de dimanche afin de distribuer des masques, sensibiliser et prévenir les Parisiennes et Parisiens à ces règles spécifiques. Ces messages de prévention seront rappelés pendant toute la soirée aux gérants des bars et commerces, et seront également visibles sur les panneaux municipaux d’information" poursuit la mairie de Paris.

La préfecture de police a également décidé de réserver dimanche soir aux piétons l'avenue des Champs-Elysées. Une "verbalisation systématique" sera appliquée en cas de non-port de masque, 3 000 membres des forces de l'ordre seront mobilisés et 17 stations de métro seront fermées. "Il était nécessaire d'adapter le dispositif à l'accueil éventuel d'un certain nombre de personnes", a approuvé Pierre Rabadan avant d'ajouter : "Nous sommes lucides sur le fait que s'il y a la victoire que nous espérons, des gens sortiront dans la rue".

Sur LCI, l'adjointe parisienne à la santé Anne Souyris a salué des mesures de "réduction des risques" tout en appelant les supporters à "faire la fête chez eux" plutôt que dans la rue. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Dimanche, la maire de Paris Anne Hidalgo a plaidé pour une "célébration encadrée", au Parc des princes, en cas de victoire du PSG. "Il faut faire confiance, accepter que la joie soit là, que toutes celles et tous ceux qui sont fiers et heureux puissent le manifester le plus pacifiquement possible et dans le respect des gestes barrière", a-t-elle ajouté.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Allemagne : Angela Merkel annonce un reconfinement partiel de quatre semaines dès lundi

"Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

Reconfinement : ce que l'on sait des pistes envisagées par l'exécutif

Les écoles et les collèges vont-ils rester ouverts en cas de reconfinement ?

REPLAY - Didier Raoult sur LCI : "Je ne suis pas Nostradamus"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent