Punaises de lit : le gouvernement prend le problème à bras-le-corps et lance un plan de lutte

Punaises de lit : le gouvernement prend le problème à bras-le-corps et lance un plan de lutte
Population

INVASION - Le ministre chargé de la Ville et du Logement, lance un plan de prévention et de lutte contre les punaises de lit. Des milliers de logements français sont victimes de cet insecte suceur de sang.

Le gouvernement entend lutter contre le fléau des punaises de lit. Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, a annoncé jeudi le lancement d'un plan de prévention et de lutte contre cet insecte terriblement nuisible et envahissant. Se nourrissant exclusivement de sang, les punaises provoquent piqûres et démangeaisons. 

Lire aussi

Le gouvernement met en place un numéro vert

Ce vendredi, le gouvernement lance une nouvelle campagne d'information au sujet des punaises de lit, avec la mise en place d'un numéro vert (0.806.706.806) et d'un site internet dédié (stop-punaises.gouv.fr). Alors qu'elles avaient pratiquement été éradiquées en France au milieu du XXe siècle, le ministère constate une recrudescence, à partir des chiffres remontés par les professionnels de l'extermination des parasites. Selon eux, 400.000 sites, dont non seulement des logements mais aussi des hôtels, ont été traités en 2018, dernière année de référence, soit presque un tiers de plus que l'année précédente. 

Le ministère chargé de la Ville et du Logement ne manque pas d'idées pour sensibiliser le public au fléau des punaises de lit. Dans une vidéo de promotion du site internet dédié, on peut voir un canapé et un matelas abandonnés dans la rue s'adresser directement aux passants. "C'est à cause des punaises de lit que je suis là, se confie le canapé. Mes propriétaires se grattaient partout, la nuit, le jour." De son côté, le matelas évoque son douloureux passé. "J'ai vécu un enfer. On m'a passé à l'aspirateur. On m'a abandonné." 

Si ces images peuvent prêter à sourire, les personnes victimes des punaises se retrouvent rapidement démunies face à l'invasion. Tissus d'ameublement, linge de lit, vêtements, toutes les surfaces où peuvent s’incruster ces insectes doivent être nettoyées en profondeur et un simple passage en machine ne suffit pas. 

En vidéo

Punaise de lit : que faire pour s'en débarrasser ?

De célèbres victimes

Si la présence des punaises de lit à son domicile représente encore un tabou, des personnalités publiques commencent à prendre la parole, à l'image de Benjamin Griveaux. Alors candidat LaREM à la mairie de Paris, il avait évoqué l'infestation dont avait été victime sa propre famille. "C'est un cauchemar. (...) Il faut en parler pour que les gens n'aient pas honte de le dire. Quand j'en ai parlé la première fois à un dîner, subitement la parole s'est libérée."

Avant que des figures de la majorité se saisissent du sujet, c'est d'abord La France insoumise, qui en a fait l'an dernier un cheval de bataille. Puisque à l'été 2019, les députés insoumis demandaient à reconnaître les infestations de punaises de lit comme un enjeu de santé publique, exigeant du gouvernement un "plan d'urgence national d'éradication". 

Lire aussi

"J'avais commencé à parler du fléau des punaises de lit dans la dernière campagne présidentielle, souligne le président du groupe LFI Jean-Luc Mélenchon. À l'époque, les réactions fluctuaient entre le scepticisme et la moquerie. Maintenant, plus personne n'a envie de rire", poursuivait-il, évoquant les punaises de lit comme un phénomène "renforcé par le modèle économique et social dans lequel évoluent les populations concernées".

En vidéo

Paris de nouveau envahie par les punaises de lit

Grâce aux conseils donnés sur le site stop-punaises.gouv.fr et au numéro de téléphone gratuit, les victimes pourront obtenir le plus rapidement possible des conseils adéquats pour se débarrasser des punaises et, dans les cas les plus graves, consulter la liste des professionnels agréés

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent