Quand déclenche-t-on les sirènes d’alerte comme samedi dans les Alpes-Maritimes ?

Alors que des pluies diluviennes s'abattent sur le sud-est de la France, Météo France a placé les Alpes-Maritimes et le Var en vigilance rouge ce samedi.
Population

ALERTE - Touchées par de violentes intempéries et placées en vigilance rouge par Météo France, des villes des Alpes -Maritimes - comme Nice - ont activé leur sirène pour alerter la population. A quel moment la déclenche-t-on et que faire si elle retentit ?

Vers 17 heures samedi, plusieurs communes des Alpes-Maritimes, dont la ville de Nice, ont décidé d’activer leur sirène pour alerter la population.  Le département était alors placé en vigilance rouge en raison du risque d'inondation.

Ce Système d'Alerte et d'informations aux populations (SAIP) permet d’avertir la population d’une zone donnée, d’un danger imminent et de l’informer sur la nature du risque et le comportement à tenir. 

Au départ, cette sonnerie était censée prévenir des raids aériens lors de la Seconde Guerre mondiale mais elle répond désormais, selon le décret de 2005, à la nécessité pour le maire, le préfet et le ministère de l’Intérieur, de diffuser un signal ou un message, lors d’un événement d’une particulière gravité ou en situation de crise (catastrophe naturelle ou industrielle, attentat), aux personnes qui sont susceptibles ou sont en train d’en subir les effets. 

Ce système d'alerte collective a dernièrement été remis en cause un mois après l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen : le préfet de Normandie, Pierre-André Durand, avait d'ailleurs plaidé pour la mise en place d’un système d’information des populations plus efficace, par message téléphonique plutôt que par sirène.

Lire aussi

4300 sirènes en France

Dans la vie de tous les jours, hors catastrophe, ce système d’alerte sonore voué à alerter la population est testé chaque premier mercredi du mois pour s’assurer de son bon fonctionnement. Une sonnerie d’essai surnommée "la sirène des pompiers" qui ne prévient toutefois en rien d’un danger réel et qui, depuis 2018, n'est plus testé à midi pile : "À partir du mercredi 7 novembre 2018, les sirènes vont retentir tous les premiers mercredis du mois à 11h45 dans une zone Nord de la France, à midi dans une zone Centre et à 12h15 dans une zone Sud" selon le site du ministère de l'Intérieur.

Ainsi, que faire alors si on entend la sonnerie d'alerte en dehors du premier mercredi du mois, comme ce samedi à Nice ? En cas d'alerte, il est recommandé par l'Intérieur de "rejoindre sans délai un local clos, de préférence sans fenêtre, en bouchant si possible soigneusement les ouvertures (fentes, portes, aérations, cheminées...), d'arrêter climatisation, chauffage et ventilation, et de se mettre à l'écoute de la radio : France Inter, France Info ou des radios locales". A noter que les enfants scolarisés sont pris en charge par l'école.

Le réseau national d'alerte de la population par sirènes en cas de catastrophes naturelles ou technologiques compte environ 4300 sirènes en France métropolitaine.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter