Quand il prend sa retraite, un ouvrier a-t-il "une espérance de vie de 6 ans moins élevée qu'un cadre" ?

L'Insee s'est penchée sur l'espérance de vie des ouvriers, plus faible que chez les cadres.
Population

Toute L'info sur

À la loupe

À LA LOUPE – L'écologiste Yannick Jadot n'adhère pas au projet de réforme des retraites du gouvernement. Il estime que la pénibilité et les inégalités devraient être centrales dans les débats et prend l'exemple des ouvriers, dont l'espérance de vie est, assure-t-il, beaucoup plus faible que celle des cadres. Dit-il vrai ?

Invité de la matinale de France Inter ce 28 novembre, le député européen Europe Écologie Les Verts Yannick Jadot a assuré qu'il irait manifester le 5 décembre contre la réforme des retraites qui s'annonce à la rentrée. Bien que les détails du projet de loi ne soient pas encore totalement connus, l'écologiste regrette que le projet du gouvernement ne prenne pas suffisamment en compte les inégalités. S'il a brièvement mentionné la situation des femmes, défavorisées, il a aussi et surtout mis en lumière celle des ouvriers.

"Un ouvrier, quand il prend sa retraite, il a une espérance de vie de 6 ans de moins qu'un cadre", a pointé du doigt Yannick Jadot. Un chiffre avancé comme une incitation à mieux prendre en considération la pénibilité.

Des études qui interpellent

Sur quoi se base le député européen pour étayer sa démonstration ? Pour comparer la différence d'espérance de vie entre ouvriers et cadres, il s'appuie sur des travaux de l'Insee, l'institut national des statistiques, qui s'est penché sur le sujet dans une enquête publiée en février 2016. Sa conclusion est sans appel : "Les hommes cadres vivent toujours 6 ans de plus que les hommes ouvriers."

Lire aussi

Une affirmation qui comporte quelques raccourcis. Tout d'abord, Yannick Jadot n'a pas noté que ces inégalités, bien que toujours présentes, s'avèrent moins fortes chez les femmes. "Seuls 3 ans séparent l’espérance de vie des cadres et des ouvrières", note ainsi l'Insee. 

Enfin, l'écologiste mentionne une différence d'espérance de vie au moment où un ouvrier "prend sa retraite", ce qui ne correspond pas aux données mises en avant dans l'étude. Si l'écart est bien réel, il est en effet calculé pour des hommes et femmes âgés de 35 ans. Contacté, l'Insee indique que si l'on se réfère à l'espérance de vie à 60 ans, la différence est moindre : 4,4 ans de plus pour les hommes cadre par rapport aux hommes ouvriers, et 2,5 ans de plus pour les femmes  cadres par rapport aux femmes ouvrières.

En vidéo

Espérance de vie : comment l'Espagne pourrait se retrouver en tête du palmarès mondial

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter