Ramadan : comment la date du début du jeûne est-elle fixée ?

Ramadan : comment la date du début du jeûne est-elle fixée ?

ISLAM - La date officielle du ramadan, qui devrait débuter vendredi 24 avril, doit être annoncée ce jeudi soir à la Grande Mosquée de Paris à l'issue de la traditionnelle "Nuit du doute", désormais appelée "Nuit de l'annonce". Explications.

On l'appelle "Nuit du doute" ou "Nuit de l'annonce". C'est en effet pendant cette soirée très particulière, cette année celle du 23 avril, que les représentants du Conseil représentatif du culte musulman (CFCM) doivent tenir compte "des conditions de l’observation de la Lune et du principe consistant à entamer le mois lunaire si la nouvelle Lune est observable" afin de fixer la date du début du mois de ramadan, synonyme de jeûne pour les musulmans. 

Cette année, marquée par la pandémie de Covid-19 et le confinement d'une large partie du globe, celui-ci "débutera très probablement le (vendredi) 24 avril, puisque la nouvelle lune du mois de ramadan sera en principe visible" la veille "sur une grande partie du continent africain et tout le continent américain", a expliqué l'instance.

En 2017, c'est le terme de "Nuit de l'annonce" qui avait été choisi par le CFCM afin d'éviter toute polémique liée à ce "doute" autour de cette date, dont le choix oppose à chaque fois deux écoles : celle favorable à l'anticipation et donc au calcul astronomique du cycle lunaire  et l'autre, qui privilégie l'observation de l'astre . En référence au hadith (commentaire oral) du Prophète : "Ne jeûnez que lorsque vous verrez le croissant lunaire et rompez le jeûne lorsque vous le verrez aussi". 

De fait, plusieurs méthodes vont être liées afin d'éviter - notamment lorsque le croissant de lunaire est visible dans un pays mais pas dans un autre - une éventuelle confusion. Ce qui s'est produit par le passé. Le CFCM s'était en effet prononcé pour un début du ramadan le lendemain de la "nuit du doute" quand d'autres pays avaient, eux, décidé que le mois de jeûne ne commencerait que le surlendemain.

Lire aussi

Observation astronomique (par l'observatoire de Paris), calcul scientifique et concertation avec les autres pays musulmans : voici désormais les trois méthodes cumulées qui permettent de déterminer la date du ramadan de manière unanime. 

Un mois qui se finira par la traditionnelle fête de la rupture du jeûne (l'Aïd el-Fitr), dont la date devra aussi être fixée par une "nuit du doute". Intervenant le lendemain du dernier jour du mois sacré de ramadan, elle arrive 29 ou 30 jours après le début du jeûne, selon les années du calendrier musulman. Une célébration qui, en ces temps de pandémie, revêtira forcément un caractère particulier. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

EN DIRECT - Commerces, attestations, fin du confinement... Toutes les annonces d'Emmanuel Macron

"Koh-Lanta" : avant la finale, qui remporte le match des réseaux sociaux ?

Christophe Dominici, légende du XV de France, retrouvé mort à l'âge de 48 ans

EN DIRECT - États-Unis : la victoire de Joe Biden également certifiée en Pennsylvanie

Lire et commenter