Reconfinement : peut-on se faire rembourser son vol ou son voyage en train ?

Voyageurs en gare de Montparnasse, à Paris, le 12 mai 2020.

TRANSPORTS - Au lendemain de l'allocution d'Emmanuel Macron, certains s'interrogent sur leurs réservations de voyages, en train ou en avion, pour les semaines à venir. Peuvent-ils se faire rembourser ? On fait le point.

Un message : pas de panique. Dans la foulée de l'allocution présidentielle ce mercredi et l'annonce d'un nouveau confinement effectif dès ce vendredi, la SNCF a rassuré les voyageurs. Première bonne nouvelle, tous les trains circuleront comme prévu jusqu’au 1er novembre "afin d'assurer les retours des vacances de Toussaint dans les meilleures conditions pour les Français dans cette période particulière"

La seconde ? Les billets TGV, inOui, Ouigo, Intercités et les TER en correspondance sont échangeables et remboursables sans frais jusqu’au 4 janvier prochain. Un simple rappel de la part de la compagnie ferroviaire puisque l'annonce avait été faite au début du mois, alors que la mesure, mise en place en mars dernier, devait normalement s’achever au 1er novembre 2020.

Toute l'info sur

La France sort progressivement de son deuxième confinement

Les démarches doivent être effectuées sur le site internet Oui.SNCF, en agences de voyages agréées, dans les gares, les bornes libre-service ou par téléphone.

De la souplesse jusqu'à mars 2021 chez Air France

Dans le détail, pour ce qui concerne les billets TGV inOui et Intercités, l’annulation peut être effectuée jusqu’à l’heure du départ, et jusqu’à 60 jours après le départ auprès du service client uniquement. Pour les Ouigo, la demande d’échange ou de remboursement, sans frais, peut se faire jusqu’à 1h30 avant le départ du train sur une page dédiée, le remboursement étant effectué les jours suivants sur le compte bancaire ayant servi au paiement. 

Lire aussi

S'agissant des billets TER en correspondance, ces derniers peuvent être annulés sans frais jusqu’au départ du train depuis la rubrique "Mes commandes" du site internet. Passé ce délai, le remboursement est à demander au service clientèle uniquement, dans un délai de 60 jours. Pour précision, en cas d’échange, l'éventuelle différence tarifaire est à la charge du voyageur. 

Concernant l'aérien, Air France n'a pas eu besoin d'adapter non plus sa politique commerciale aux annonces de mercredi soir, précise la compagnie à LCI tout en rappelant que le report d'un voyage ou son échange contre avoir remboursable était déjà possible et ce quelle que soit la raison, liée ou non au confinement, et que le vol soit annulé ou non. Ceci vaut pour les voyages déjà réservés ou non, jusqu’au 31 mars 2021.

Quant à sa filiale Transavia, les vols peuvent être reportés jusqu’au 30 octobre 2021 inclus, sans frais. En cas d'annulation par la compagnie, le client reçoit un avoir remboursable valable un an à partir de sa date d’émission.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vendée Globe -"C'était un truc de barjot !" : les premiers mots de Kevin Escoffier après son sauvetage

EN DIRECT - Crise sanitaire : l'ONU lance un appel humanitaire record de 35 milliards de dollars

Pris au piège dans sa maison, un obèse de plus de 250 kg bientôt évacué

Vendée Globe : Escoffier en détresse, délicate opération de sauvetage en cours

Covid-19 : 6 choses à savoir sur la stratégie de vaccination française

Lire et commenter