Reconfinements "ciblés", Alexeï Navalny, incendies en Californie... Les 5 infos du jour qu'il ne fallait pas louper

Reconfinements "ciblés", Alexeï Navalny, incendies en Californie... Les 5 infos du jour qu'il ne fallait pas louper

Le RECAP' - Chaque soir, LCI.fr vous propose une séance de rattrapage de l'actu du jour. Au menu aujourd'hui : les incendies en Californie, l'absence de fan zones à Paris pour la finale de la Ligue des champions ou encore les possibles reconfinements localisés.

Vous n'avez pas eu le temps de suivre l'actualité ? Si vous n'avez pas eu vent des infos de la journée, la rédaction de LCI.fr vous donne rendez-vous tout l'été à 18h sur son site et sur son compte Instagram pour découvrir, en un coup d'œil, ce qu'il s'est passé en France et dans le monde. 

Vers des reconfinements localisés en France

Emmanuel Macron a exclu la possibilité d'un reconfinement généralisé pour faire face à la résurgence de l'épidémie de Covid-19 en France. Si le Chef de l'Etat ne souhaite pas mettre de nouveau "tout le pays à l'arrêt", il laisse néanmoins la porte ouverte à des "stratégies très localisées [...] allant jusqu'à un reconfinement ciblé". Il a aussi rappelé l'importance du port du masque et des gestes barrières pour freiner une reprise épidémique. La France a enregistré 3.776 nouveaux cas ces dernières 24 heures, un record depuis le mois de mai.

Lire aussi

Pas de fan-zone à Paris pour PSG-Bayern

Préfecture et mairie de Paris ont tranché : il n'y aura pas de fan-zone dans la capitale pour la finale de la Ligue des champions. Mercredi, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu s'était pourtant montrée favorable à l'instauration de fan zones avec "un encadrement spécifique" étant donné le caractère "exceptionnel" de l'événement. Une proposition "pas réfléchie" et dénuée de "sens d'un point de vue sanitaire", selon Anne Souyris, ajointe à la Santé de la maire de Paris. À noter toutefois  qu'une diffusion du match devant 5000 personnes au Parc des Princes devrait avoir lieu. 

Lire aussi

Navalny, le médiatique opposant russe dans un état grave

L'avocat russe de 44 ans, Alexeï Navalny, a été placé jeudi en réanimation dans un hôpital de Sibérie. L'emblématique opposant politique à Vladimir Poutine a fait un malaise dans un avion en vol vers Moscou. Son pronostic vital est engagé et les médecins "se battent pour lui sauver la vie". De son côté, l'entourage de la victime dénonce un empoisonnement avec "quelque chose mélangé à son thé." L'agence de presse d'État Tass a d'ailleurs confirmé qu'Alexeï Navalny avait été admis au sein de l'unité de soins intensifs du service de toxicologie de l'hôpital d'Omsk.

Lire aussi

Attentat de Manchester : prison à vie pour le frère de l'auteur

Hashem Abedi a été condamné à la perpétuité avec un minimum de 55 ans en prison pour sa participation à l'attentat de Manchester en 2017. Après un concert d'Ariana Grande, son frère Salman Abedi s'était lancé dans une attaque kamikaze meurtrière. Ce soir-là, 22 personnes, dont des adolescents et enfants, avaient perdu la vie. Le juge Jeremy Baker a expliqué que le prévenu est "autant coupable" que son frère. "Ce n'est pas un événement fortuit, mais le produit d'une planification attentive et complète."

Lire aussi

Les incendies consument la Californie

Des milliers de personnes ont fui leurs maisons dans le nord de la Californie, une région dévorée par d'importants incendies qui progressent rapidement. "Nous sommes actuellement en train de lutter contre 367 feux", a tweeté le gouverneur de Californie, Gavin Newsom. Plus de 20.000 hectares ont déjà été ravagés par les feux cette semaine et l'état d'urgence a été décrété. 

Lire aussi

La semaine dernière, des milliers d'hectares avaient déjà été détruits suite à un énorme feu de brousse au nord de Los Angeles.

Suivez l'actualité vue autrement sur le compte Instagram de LCI.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : d'ex-chefs d'États et prix Nobel appellent à lever les brevets des vaccins

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Quels sont les scénarios pour rouvrir les terrasses et les lieux culturels le 15 mai ?

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Lire et commenter