Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

Près de huit millions d'élèves devaient retrouver le chemin de l'école ce lundi matin. Le protocole est largement assoupli, mais le coronavirus a laissé des traces. Illustration dans le Nord et dans les Alpes-Maritimes.
Population

RÉOUVERTURE - Pour permettre à tous les élèves de reprendre le chemin de l'école élémentaire, primaire et collège, ce lundi 22 juin, le protocole sanitaire a été assoupli. En quoi consiste-t-il ?

"Une nouvelle étape vers la vie normale". C'est en ces termes que le ministère de l'Education nationale a qualifié "le retour obligatoire et selon les règles de présence normale" à l'école des enfants en classe élémentaire, en primaire et au collège, effectif ce 22 juin. Les lycées eux, pourront accueillir plus d'élèves mais pas en totalité. Alors pour permettre aux enfants de retourner à l'école, un protocole sanitaire assoupli a été défini par les services du ministère, "selon les avis rendus par le Haut conseil de la Santé publique", indique les services du ministère dans un communiqué. 

Les règles de distanciation physique

De nouvelles règles de distanciation physique ont été émises. Ainsi, à chaque niveau, "la règle de surface de 4m² par élève ne s’applique plus dans les locaux comme dans les espaces extérieurs". 

- A l'école maternelle, "aucune règle de distanciation ne s'impose" que ce soit en classe ou en extérieur. En revanche, "la distanciation physique doit être maintenue entre les élèves de groupes différents". 

- A l'école élémentaire et au collège, le principe de distanciation physique entre les élèves et les professeurs et entre les élèves, doit être maintenue lorsqu'elle est "matériellement possible". Le ministère encourage par ailleurs les classes "à l'air libre". Si les salles de classe ne permettent pas une distanciation physique d'au moins un mètre, "les élèves de plus de 11 ans doivent porter le masque de protection dans la classe". "La distanciation physique doit être maintenue entre les élèves de groupes différents", précise le ministère.

Au lycée, une distance minimale d’un mètre devra respectée entre chaque personne dans les espaces clos et dans les espaces extérieurs. Les élèves en internat, l'hébergement est possible, dès lors qu'une distance d'un mètre entre les lits est respectée. 

En vidéo

Les élèves de maternelle et de primaire ont fait leur rentrée ce lundi

Les gestes barrières

Toujours dans le cadre de la prévention de la pandémie, les gestes barrières "doivent être appliqués en permanence". Le Ministère recommande que le lavage de mains soit réalisé, "a minima", à l'arrivée à l'école, avant et après chaque repas, avant et après les récréations, après être allé aux toilettes, le soir en sortant de l'école et à l'arrivée à la maison. 

Quid du port du masque ? Il est obligatoire pour les "personnels dans les situations où la distanciation physique" n'est pas garantie. "Le port du masque n’est pas obligatoire pour les personnels enseignants lorsqu'ils font cours et sont à une distance d'au moins un mètre des élèves (...) Lorsque le masque n’est pas utilisé, il peut être soit suspendu à une accroche isolée, soit replié sans contacts extérieur/intérieur (ne pas le rouler) et stocké dans une pochette individuelle", précise le ministère. 

Pour les élèves de maternelle, le masque est interdit. En revanche, pour les élèves de classes élémentaires, s'il n'est pas recommandé, ils seront à disposition pour "équiper les enfants présentant des symptômes dans l’attente de leur départ de l’école". Au collège et au lycée, le port du masque 'grand public' est obligatoire pour les élèves, lors de leurs déplacements. Notez qu'il vous appartient de fournir des masques à vos enfants, néanmoins, certains seront à disposition des élèves, qui n'en disposent pas. 

Lire aussi

Le nettoyage et la désinfection

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

L'aération des salles de classe, doit être fréquente, toutes les trois heures, pendant quinze minutes. Chaque salle sera aérée le matin, avant l'arrivée des élèves et pendant chaque récréation, au moment du déjeuner et le soir, durant le nettoyage des locaux. Le brassage des élèves doit être limité, préconisent encore les services de Jean-Michel Blanquer. De fait, les arrivées et les départs des élèves pourront être étalés dans le temps, les déplacements des élèves devront être limités, organisés et encadrés : "il est recommandé d’attribuer une salle à chaque classe". Pour ce qui est des récréations, elles seront organisées par classe ou groupe de classes. Quant à la cantine, une distance d'au moins un mètre devra y être respectée entre les élèves et les élèves d'une même classe devront déjeuner ensemble. 

Une attention particulière sera également portée sur le nettoyage des locaux et du matériel. Les sols et mobiliers seront nettoyés une fois par jour, au minimum. Même chose pour les surfaces comme les poignées de porte, touchées fréquemment. Les tables du réfectoire sont nettoyées et désinfectées après chaque service. Les livres, ballons, jouets ou journaux et crayons seront à disposition des élèves  dès "qu’une désinfection au minimum quotidienne est assurée (ou que les objets sont isolés 24 h avant réutilisation)". A noter que les parents doivent s'engager à ne pas mettre leurs enfants à l'école, au collège et au lycée en cas de fièvre, ou d'apparition de symptômes évocateurs du Covid chez l'élève ou dans la famille. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent