Sur les routes, sur les rails... à quoi s'attendre pour ce week-end de la Toussaint ?

JT 20H - La grève se poursuit à la SNCF, alors que les vacances scolaires sont sur le point de se terminer. Découvrez les alternatives aux TGV à la disposition des familles.
Population

WEEK-END DE LA TOUSSAINT - Doit-on s'attendre à un week-end cauchemar sur les routes et dans les transports, pour ce week-end de la Toussaint ? Voici à quoi il faudra s'attendre. Petit conseil, armez-vous de patience.

En cette fin de vacances scolaires qui coïncide avec le week-end de la Toussaint et un mouvement de grève à la SNCF, des perturbations sont à craindre sur les routes comme dans les gares. Alors que la météo sera maussade, voire tempétueuse par endroits, il vous faudra parfois vous armer de patience, tant dans les trains que dans votre voiture. 

Voici ce qui vous attend pour ces quatre prochains jours.

Voir aussi

Sur les rails

Si la grève continue à perturber les départs et les arrivées à la gare Montparnasse, le trafic est en voie d'amélioration pour cette fin de semaine. Selon l'entreprise ferroviaire, huit TGV sur dix circuleront sur l'axe Atlantique de ce jeudi 31 octobre au dimanche 3 novembre, contre trois sur dix seulement ces derniers jours. "Toutes les destinations seront servies", a précisé la directrice du TGV Atlantique, Gwendoline Cazenave.

En vidéo

Grève sur l'axe TGV Atlantique : un défi logistique pour la SNCF

Dans le sud de la France, rien de nouveau sur la ligne entre Sète et Béziers, fortement endommagée par les intempéries survenues les 22 et 23 octobre derniers. Le trafic des trains n'y reprendra qu'à partir du 25 novembre prochain en raison des travaux à effectuer. Des autocars de remplacement sont mis en place sur la la ligne Béziers-Agde-Sète ainsi qu'entre Narbonne et Montpellier. 

Pour ce qui est des TGV, impossible de se rendre au-delà de Montpellier, puisqu'aucun billet ne sera mis à la vente jusqu'au 2 décembre prochain, annonce la SNCF dans un communiqué. Certains TER circuleront toutefois : entre Nîmes et Montpellier, cinq trains sur six circuleront. Entre Nîmes et Marseille, il faudra compter deux allers-retours par jour. Quant au train de nuit Cerbère-Paris, il sera quotidien durant l’interruption des circulations.

Sur les routes

Chargé dans les gares, le week-end le sera-t-il également sur les routes ? Selon Bison Fûté, la journée de jeudi 31 octobre est classée orange au niveau national et rouge en Île-de-France dans le sens des départ. Le reste du week-end sera en revanche classé vert sur tout le territoire. Dans le sens des retours, les journées seront vertes au niveau national, et ce jusqu'à dimanche, journée lors de laquelle seuls le Grand-Ouest et l'Île-de-France seront classés en orange. 

Pour éviter les bouchons, dans le sens des départs ce jeudi 31 octobre, Bison Futé recommande de quitter ou de traverser l'Île-de-France avant midi. Il est aussi conseillé d'éviter de quitter ou de regagner les grandes métropoles en particulier celles d’Aix-en-Provence, Tours, Bordeaux, Lyon, Toulouse, Clermont-Ferrand, Rouen et Grenoble entre 16h et 19h. Quant au sud de la France, du côté du tunnel du Mont-Blanc, le trafic sera très soutenu entre 9h et 20h avec un pic entre 15h et 17h, précise Bison Futé. 

Voir aussi

Dans le sens des retours, mêmes recommandations : évitez l'Île-de-France après 13h et évitez de quitter ou regagner les grandes métropoles, en particulier Montpellier, Lyon, Grenoble, Bordeaux, Toulouse et Rouen entre 14h et 19h. Entre 11h et 20h, mieux vaut se rendre sur d'autres axes que les autoroutes A13 entre Caen et Paris, A11 entre Angers et Le Mans et A10 entre Tours et Orléans.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter