Risque de noyade : Decathlon rappelle une bouée gonflable avec siège bébé

Risque de noyade : Decathlon rappelle une bouée gonflable avec siège bébé

ATTENTION - L'enseigne Decathlon rappelle l'une de ses bouées commercialisée depuis le 1er février 2019. A destination des bébés, ce produit présente un risque de noyade, d'après le communiqué diffusé par la DGCCRF mardi dernier.

Si vous avez acheté ce produit, ou l’apercevez sur la plage ou au bord de la piscine, vous êtes priez de le retourner en magasin dans les plus brefs délais. Car cette bouée gonflable avec un siège intégré pour des bébés fait l'objet d’un rappel de produit par la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF). Une mesure publiée sur son site ce mardi 13 août en raison d'un risque de noyade.

Lire aussi

Le risque : que le siège se détache de la bouée

Commercialisé entre le 1er février et le 14 juillet, il est à destination des enfants de 7 à 15 kilos. Problème : ce petit objet de la marque Nabaiji possède un risque potentiel, celui de voir la "jonction entre la bouée et le siège de désolidariser". Dans la note portant sur le rappel du produit aux couleurs bleues et rouges, Decathlon explique que ce phénomène "très aléatoire", ne se produit que dans "de très rares cas". "Cependant nous ne souhaitons prendre aucun risque concernant la sécurité de nos utilisateurs et nous rappelons par conséquent tous nos produits", continue l'enseigne. 

Ceux qui possèdent cette bouée sont donc invités à le retourner en magasin afin d’être remboursés. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon une revue médicale

Voici l'attestation de déplacement dérogatoire nécessaire à partir de ce samedi 28 novembre

EN DIRECT - Confinement assoupli : c'est aujourd'hui que les Français retrouvent leurs magasins

Qui est Michel Zecler, le producteur tabassé par des policiers ?

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Lire et commenter