Saint-Denis : 2000 migrants évacués d'un campement par la police

Saint-Denis : 2000 migrants évacués d'un campement par la police

POPULATION - L'évacuation d'un camp de migrants situé à Saint-Denis, au pied du Stade de France, a débuté mardi 17 novembre à l'aube. Plus de 2000 personnes doivent être délogées par les forces de l'ordre.

Les forces de l'ordre ont procédé mardi matin à Saint-Denis, au pied du Stade de France, au démantèlement d'un campement de migrants, où vivaient plus de 2.000 personnes.

Encadrée par un important dispositif policier, l'opération d'évacuation et de mise à l'abri des exilés vers différents centres d'accueil et gymnases d'Ile-de-France a débuté vers 7h00, loin des journalistes tenus à distance. Dès 4h30, des migrants, munis de leurs affaires attendaient d'être pris en charge et de monter dans des bus, dans une opération conjointe de la préfecture de police de Paris, de la préfecture de la région Ile-de-France et de Seine-Saint-Denis.

Une évacuation qui, précise notre journaliste, "va prendre beaucoup de temps car il y a plus de 2000 migrants massés (...) majoritairement des hommes d'origine afghane". 

26 centres d'hébergement mis en place pour les accueillir

Situé place de l'Ecluse, à Saint-Denis (93), ce "camp de l'écluse" installé entre le Stade de France et l'autoroute A1 se trouve coincé au milieu du trafic routier. Selon notre envoyée spéciale, les conditions de vie y sont "terribles, avec beaucoup de saleté et promiscuité". Ce que confirme le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, parlant de "conditions sanitaires déplorables" dans un tweet. 

"Ces camps ne sont pas acceptables" a déclaré lors d'un point presse le préfet de police de Paris, Didier Lallement. "Cette opération a lieu pour faire en sorte que les personnes en situation régulière soient mises à l'abri et celles en situation irrégulière n'ont pas vocation à rester sur le territoire", a expliqué le préfet.

En tout, 70 bus devaient acheminer les migrants alors que 26 centres d'hébergement ont été mis en place par la Préfecture de région d'Ile de France (Prif) pour les accueillir.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5.900 malades en réa, 385 décès en 24h

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Lire et commenter