Saint-Etienne-du-Rouvray : un hommage au père Hamel, quatre ans après son assassinat terroriste

Saint-Etienne-du-Rouvray : un hommage au père Hamel, quatre ans après son assassinat terroriste
Population

TERRORISME - Une cérémonie en hommage au père Jacques Hamel, assassiné dans son église de Saint-Etienne-du-Rouvray, le 26 juillet 2016, s’est tenue ce dimanche matin, en présence du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin.

Quatre ans après le drame, l'émotion est encore vive. Pour rendre hommage au père Jacques Hamel, assassiné il y a quatre ans par deux djihadistes, une marche blanche a été organisée, dimanche 26 juillet, à Saint-Etienne-du Rouvray (Seine-Maritime). Aux côtés de la sœur du Père Hamel, l'archevêque de Rouen, Monseigneur Dominique Lebrun, et le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. Derrière eux, les religieuses présentes le jour de l’attentat ainsi que des fidèles et des habitants. "Je le croisais tous les jours. Il me disait bonjour. C’était vraiment un brave homme", raconte une riveraine, la gorge nouée. 

La marche a été suivie d'une messe à l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray. Quelque 200 personnes, dont des représentants de la communauté musulmane, étaient présentes dans l'assemblée. Lors de son homélie, l'archevêque de Rouen a tenté de faire passer un message d'unité et de concorde. "Les assassins du père Hamel pensaient avoir raison et nous, avoir raison qu’ils avaient tort. Mais où cela mène-t-il sinon à l’affrontement, la vengeance ?", a-t-il déclaré. Au premier rang, Guy Coponet, qui fête aujourd’hui ses 90 ans. Miraculé, il avait été grièvement blessé lors de l’attaque.

Dans un tweet, le Premier ministre Jean Castex a lui aussi rendu hommage au prêtre assassiné dans un tweet. "La France y puisa la force de s'unir face à la barbarie terroriste et l'obscurantisme", a-t-il commenté.

Lire aussi

L'hommage perturbé par des militants

Toute l'info sur

LE WE 13h

En fin de matinée, l’hommage a été interrompu au moment de la prise de parole de Gérald Darmanin par des militants scandant les mots "Darmanin sale violeur". Onze personnes ont été interpellées et auditionnées, a indiqué la préfecture de Seine-Maritime. Il s'agirait de personnes "connues pour leur appartenance à la mouvance gilets jaunes et ultra gauche", a précisé à l'AFP une source proche du dossier, ajoutant que les mots proférés ne sont pas le fait de militantes féministes.

Martyr de l’Eglise, le père Jacques Hamel est devenu aujourd'hui un symbole. Le prêtre de 85 ans pourrait même être bientôt béatifié. Dès l'automne 2016, ému par cet assassinat d'un homme prônant la paix et le dialogue interreligieux, le pape François avait exceptionnellement accepté de raccourcir le délai avant l'ouverture du procès en béatification, habituellement fixé à cinq ans après le décès. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent