A quel point les infirmiers français sont-ils moins payés que leurs collègues européens ?

A quel point les infirmiers français sont-ils moins payés que leurs collègues européens ?
Population

SALAIRE – Alors que le ministre de la Santé doit plancher sur la revalorisation de la rémunération des soignants, zoom sur la manière dont les infirmiers sont payés en France par rapport aux autres pays européens.

Une prime n’aura pas suffi pour soulager les maux de l’hôpital. La récompense promise par Emmanuel Macron, de 500 euros pour les soignants et jusqu'à 1 500 euros pour ceux ayant travaillé dans les territoires les plus impactés, ne règle en effet pas la question des salaires que touche le personnel hospitalier, en première ligne depuis le début de l’épidémie. 

Un salaire en-dessous de la moyenne de l'OCDE

Cela, l’exécutif semble l’avoir compris et travaille désormais à "un plan d’investissement ambitieux", passant par une augmentation des salaires, selon les mots d’Olivier Véran ce dimanche 17 mai au Journal du Dimanche. "La question doit être abordée sous quatre angles différents. Le premier, c'est bien sûr la question des salaires. Il faut travailler sur une augmentation de ceux-ci, au-delà des primes", a reconnu le ministre de la Santé, chargé par Emmanuel Macron de travailler sur le sujet ces prochains jours.

Il se trouve qu’avec 2 070 euros nets par mois, le salaire moyen des infirmiers en France est en-dessous de la moyenne européenne, mais aussi de celle de l’OCDE, l’Organisation pour la coopération économique et le développement (2 600 euros). A titre de comparaison, les infirmiers allemands touchent en moyenne 2 383 euros nets chaque mois, et les Espagnols 2 600 euros nets. 

La France 22e sur les 33 pays de l'OCDE

Si l’on se réfère aux données publiées par l’OCDE en 2019, dans la plupart des pays les plus développés, le salaire des infirmiers hospitaliers était en 2017 supérieur au salaire moyen de l’ensemble des travailleurs. A l’exception près de six pays : la Finlande, la Lettonie, la Lituanie, la Slovaquie, la Suisse… et la France (pour qui les chiffres datent de 2015, faute de plus récents). En effet, un infirmier français percevait cette année-là un salaire inférieur de 6% au salaire moyen. En comparant toujours avec nos voisins allemands et espagnols, ces derniers touchaient respectivement 13% et 29% de plus que le salaire moyen national. Toujours selon l’OCDE (qui recourt à une monnaie fictive pour établir une comparaison), la France se classait en 2017 au 22e rang des 33 pays en termes de rémunération moyenne de ses infirmiers. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

"On réclame 300 euros par mois, qui correspond au différentiel constaté par l'OCDE entre le salaire moyen infirmier en France et le salaire moyen infirmier dans le reste de l'Union européenne", a ainsi exigé Thierry Amouroux, porte-parole du syndicat national des professionnels infirmiers, sur Europe 1, suite aux annonces ministérielles. Un "Ségur de la santé" doit se tenir le 25 mai prochain afin de présenter aux partenaires sociaux un plan de restructuration de l'hôpital d'ici l'été. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent