Sécurité routière : le nombre de morts sur les routes en hausse en janvier

Sécurité routière : le nombre de morts sur les routes en hausse en janvier

CHIFFRES - L'Observatoire national interministériel de la sécurité routière a communiqué ce mercredi les estimations du nombre de morts sur les routes en France métropolitaine au mois de janvier. 260 personnes sont mortes ce mois-ci sur les routes, contre 237 en janvier 2019.

En janvier 2020, 260 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine, selon les estimations de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR). Dans son communiqué de presse, l'ONISR indique ces estimations représentent une hausse de 9,7% par rapport à janvier 2019, où 237 personnes étaient décédées sur les routes. D'après ces données publiées ce mercredi, cette hausse de la mortalité sur les routes concerne "essentiellement les jeunes de 18-24 ans".

"La mortalité des cyclomotoristes, cyclistes et automobilistes augmente, alors que la mortalité à deux-roues motorisé est stable et celle des piétons baisse", indique le communiqué, tout en précisant que le nombre d'accidents corporels était de 4.422 contre 3.812 en janvier 2019, soit 610 accidents corporels de plus (+16,0%). "5.628 personnes ont été blessées contre 4.754 en janvier 2019, soit 874 personnes de plus (+18,4%)", précise l'ONISR.

Lire aussi

Concernant les routes d'Outre-mer, "le nombre de personnes ayant perdu la vie sur les routes d'Outre-mer en janvier 2020 s'élève à 16 personnes, soit 4 de moins qu'en janvier 2019" alors que "le nombre des accidents corporels s'élève à 235 accidents corporels en janvier 2020."

S’il est difficile d’établir "précisément" les raisons derrière cette hausse, les données étant encore "provisoires", l’observatoire émet deux hypothèses. D’une part, les "variations saisonnières" d’une année à l’autre. Une météo plus clémente peut par exemple justifier plus de déplacements, et donc plus d’accidents. Deuxièmement, cette variation peut s’expliquer par la surveillance sur les routes. Auprès de LCI, l’ONISR rappelle que "depuis quelques mois", les forces de l’ordre "sont moins disponibles". Quoi qu’il en soit, il faudra attendre encore quelques mois avant d’avoir le détail de ces accidents.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

EN DIRECT - Covid-19 : Emmanuel Macron réunit un nouveau Conseil de défense avant son allocution

"Koh-Lanta" : avant la finale, qui remporte le match des réseaux sociaux ?

EN DIRECT - États-Unis : le camp Biden salue la mise en place d'un "transfert du pouvoir pacifique"

Évacuation violente à Paris : colère et indignation des élus locaux, Darmanin dénonce des images "choquantes"

Lire et commenter