Sécurité routière : voici le top 3 des radars qui ont le plus flashé en 2019

La Sécurité routière a publié la liste des radars qui flashent les plus dans le pays. En haut du podium se trouve un radar sur l'A8, entre Nice et Cannes.
Population

CODE DE LA ROUTE - En 2019, pour la deuxième année consécutive, les automobilistes ont été moins flashés. En cause, d'après la Sécurité routière, les radars automatiques vandalisés par les "gilets jaunes". Trois d'entre eux affichent néanmoins des scores bien plus élevés que la moyenne nationale.

Comme chaque année, la Sécurité routière a dévoilé la liste des dix radars ayant relevé le plus d’infractions en 2019. En tête ce classement, le radar situé sur l’A8 entre Nice et Cannes dans les Alpes-Maritimes, qui a flashé 205.510 fois !  Vient ensuite celui installé sur l’A35 entre Colmar et Strasbourg, avec 161.725 véhicules pris en photo. Sur la troisième marche du podium, avec 161.233 flashs au compteur, le radar installé sur l’A25 entre Dunkerque et Lille affiche aussi largement un score au-dessus de la moyenne nationale (qui est d'environ 3.000 flashs).

Découvrez ci-dessous dans son intégralité le palmarès des 10 radars automatiques les plus performants de l'Hexagone, sur un total de 4 094. A titre de comparaison, à l'opposé de cette liste, les radars qui flashent rarement ont flashé moins de 100 fois en 2019.

En vidéo

Sécurité routière : les radars cassés par les Gilets jaunes ont-ils été réparés ?

Plus globalement, même si le dernier bilan de la Sécurité routière pourrait vous laisser penser le contraire, les automobilistes français ne sont pas plus respectueux du Code de la route.  Au total, 12,6 millions d’infractions ont ainsi été relevées l’an dernier par le biais d’un contrôle automatisé, soit une baisse de 1,5 million par rapport à l’année précédente.

Mais en réalité, cette chute est liée à l’explosion des actes de vandalisme visant des radars automatiques lors du mouvement des "gilets jaunes", comme l'explique la Sécurité routière dans son bilan statistique pour l'année 2019. Au plus fort de la crise, 75% du parc des radars automatiques avait été incendié, tagué ou bâché.

Toute l'info sur

Le 20h

Lire aussi

Par ricochet, le nombre de points retirés aux automobilistes via le système du contrôle automatisé a également chuté de 19,2% par rapport à 2018. Au total, 7.986.630 points ont été retirés à la suite de ces infractions l'an dernier.

Autre conséquence directe, la baisse des recettes liées au contrôle automatisé. En août 2019, la Sécurité routière avait estimé à 300 millions d'euros le manque à gagner en contraventions depuis le début des "gilets" jaunes.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Quels sont les 54 départements soumis au couvre-feu ?

Des caricatures de "Charlie Hebdo" projetées à Toulouse et à Montpellier

EN DIRECT - Covid-19 : testée négative, Brigitte Macron reprend ses activités

EN DIRECT - Assassinat de Samuel Paty : le père à l'origine de la mobilisation en détention provisoire

EN DIRECT - Présidentielle américaine : revivez la dernière confrontation entre Donald Trump et Joe Biden

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent