SONDAGE EXCLUSIF - Le port obligatoire du masque en extérieur approuvé par 63% des Français

SONDAGE EXCLUSIF - Le port obligatoire du masque en extérieur approuvé par 63% des Français
Population

COVID-19 - Que pensent les Français des solutions envisagées pour éviter un nouveau confinement ? Selon le sondage exclusif Harris Interactive pour LCI, 63% d'entre eux se disent favorables au port du masque en extérieur. En outre, 51% d'entre eux comptent sur le gouvernement pour y arriver.

L'extension du port obligatoire du masque en extérieur, décidée dans de nombreuses villes, continue de diviser les Français.  Selon les résultats du sondage exclusif de l'institut Harris Interactive pour LCI publié ce jeudi 20 août, une petite majorité, soit 63% des personnes interrogées, se disent favorables à cette solution.

Une obligation plutôt bien respectée

Un chiffre qui tranche avec nos précédents sondages. Si la population reste très majoritairement favorable au port du masque obligatoire dans les transports (92%, contre 94% à la veille du déconfinement), ainsi que dans les espaces publics fermés comme les musées, les restaurants ou les bibliothèques (91%), ce chiffre baisse lorsqu'on interroge les Français sur une telle obligation dans les écoles, collèges et lycées (83%).

Les résultats de l'étude montrent que les Français se soumettent tout de même à ces mesures contraignantes. Ainsi, lorsqu'il est obligatoire, 81% des personnes interrogées disent le porter "systématiquement", contre 13% "pas systématiquement" et seulement 1% affirmant ne "jamais" le porter.

En vidéo

VIDÉO LCI PLAY - Bien mettre son masque, les conseils d'une pharmacienne

Encore faut-il savoir le mettre. Ce sondage montre en effet que les habitudes d'usage sont insatisfaisantes pour 9 Français sur 10 qui reconnaissent ne pas suivre scrupuleusement au moins une recommandation sanitaire. Ils sont par exemple 81% à le manipuler autrement que par les élastiques, ou 65% à le ranger dans une poche entre deux utilisations. Enfin, une grand majorité (68%) confesse porter un masque plusieurs fois sans le laver, et la moitié le met plus de 4 heures consécutives sans le changer. 

Lire aussi

La confiance dans le gouvernement ne progresse pas

Ceux qui ne le portent pas motivent principalement leur choix par les difficultés ou la gêne engendrée. Ainsi, ils sont plus de la moitié (53%) à dire rencontrer des "difficultés pour respirer" et 41% à trouver cette protection incompatible avec la chaleur. Plus inquiétant, 3 Français sur 10 estiment qu'il est inutile dans la lutte contre le Covid-19. Une opinion qui vient notamment du fait que les discours des autorités sanitaires, que ce soit l'OMS ou le gouvernement français, ont beaucoup évolué tout au long de cette crise sanitaire. Le fait que cette consigne soit une entrave aux libertés individuelles est beaucoup moins évoqué (17%), de même que le coût de cette protection (15%). 

Pour les personnes qui suivent systématiquement cette consigne, ce comportement est très largement motivé par des raisons sanitaires, avec 84% qui disent la porter pour "lutter contre l'épidémie" et 74% afin de "se protéger tout en protégeant les autres". Une partie non négligeable (15%) des interrogés dit avoir "la peur du gendarme".

Face à la crise sanitaire, seuls 51% disent faire "confiance au gouvernement pour éviter un nouveau confinement". Enfin, 63% des Français estiment que l'exécutif s'est montré jusqu'ici "à la hauteur" dans la gestion de la crise sanitaire. 

Toute l'info sur

Covid-19 : la France face au rebond de l'épidémie

Les dernières infos sur l'épidémie de Covid-19

Enquête réalisée les 17 et 18 août 2020 auprès d'un échantillon de 1504 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent