SONDAGE LCI - 77% des Français estiment que les élus sont trop payés

SONDAGE LCI - 77% des Français estiment que les élus sont trop payés

Population
DirectLCI
L'HEURE DU GRAND DÉBAT - Selon un sondage OpinionWay pour LCI, 77% des Français estiment que les élus perçoivent une rémunération "trop élevée".

A l'heure du Grand débat national, la défiance entre la population et ses élus politiques n'a jamais été aussi prononcée. Selon un sondage OpinionWay pour LCI, rendu public ce mardi 22 janvier dans l'émission de Roselyne Bachelot "L'heure du Grand débat", 77% des Français estiment que les rémunérations des élus en France sont "trop élevées".


Ce sondage, réalisé en ligne au mois de janvier 2019 sur un échantillon de 1042 personnes majeures, nous indique également que pour 14% des personnes interrogées, cette rémunération leur paraît "juste comme il faut". Et pour 8% d'entre eux, les élus ne sont pas assez payés.

Les jeunes moins sceptiques

Mais regardons les résultats en détail. La défiance des Français par rapport au salaire de leurs élus dépend peu du genre. Parmi les hommes sondés, ils sont 74% à penser que cette rémunération est trop haute, contre 79% parmi les femmes. En revanche, cette perception varie davantage en fonction de l'âge. Par exemple, les jeunes (18-24 ans) sont moins enclins à critiquer le salaire des élus - ils représentent une proportion de 64% - que leurs aînés de plus de 50 ans - qui culminent à 82% de réponses négatives sur la rémunération des édiles.  


Les différences de perception sont également accentuées par le niveau de vie. Les personnes appartenant à une catégorie socio-professionnelle supérieure (CSP+) ressentent moins de défiance par rapport aux institutions. Ainsi, 71% des CSP + interrogés voient d'un mauvais œil ce salaire, contre 85% des CSP -.  Géographiquement, c'est d'ailleurs en région parisienne que l'on accorde plus volontiers sa confiance aux élus (à 19%) contre seulement 11% des personnes vivant dans le Nord-Est de la France. Le fait de vivre dans une commune rurale ou dans une petite ville de moins de 20.000 habitants augmente aussi le ressentiment contre la rétribution salariale des élus. Parmi les sondés qui vivent à la campagne, ils sont 81% à penser que leurs élus gagnent trop, et 85% dans une petite ville.

Les partisans de Marine Le Pen sont les plus mécontents

Enfin, la couleur politique des sondés a également un impact sur leur perception du statut des représentants politiques. Ceux qui ont voté pour Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle, en 2017, sont les moins critiques envers le salaire des élus. A contrario, ceux qui ont voté pour Marine Le Pen dès le premier tour estiment à 93% que cette rémunération est trop élevée. Les partisans de Benoît Hamon et de François Fillon partagent le même sentiment : ils sont à 74 et 73% convaincus que leurs élus gagnent un salaire trop confortable. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter