SOS villages : comment maintenir en vie nos commerces de proximité ?

SOS Villages

Toute L'info sur

Le 20h

PROXIMITÉ - Souvent étouffés par les géants de la grande distribution, les petits commerces résistent. Huit Français sur dix réclament leur sauvegarde. Certains ont trouvé la solution.

Jonathan Chelet est entrepreneur. Il prend des photos de petits commerçants, leurs lieux, activités... C'est le cas dans cette boulangerie de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) qui a besoin de visibilité sur internet. "J'ai une vraie histoire, un vrai savoir-faire, et puis des spécialités locales", avance Jonathan Chelet, cofondateur du site petitscommerces.fr. Avec tout cela en main, il va pouvoir mettre en avant la boulangerie.

En effet, pour 300 €, le boulanger Benoit Lacroix s'est offert un portrait sur internet. Lui veut mettre en avant ses spécialistes. Une seconde vitrine pour les petits commerces, aujourd'hui nécessaire pour concurrencer les grandes surfaces.

"Les gros commerces ont déjà toutes ces applications, nous on est déjà en retard. Il faut travailler avec son temps", éclaire le boulanger. En quelques clics, la boulangerie sera bientôt référencée sur les moteurs de recherche et sur les réseaux sociaux.

"Quand vous faites une recherche 'boulangeries Saint-Nazaire par exemple', demain vous retrouverez la boulangerie Lacroix en première page de Google", argumente Jonathan Chelet. Le client espère ainsi gagner jusqu'à dix clients supplémentaires par mois.

Lire aussi

Se diversifier

Dans un tout autre registre, au cœur de la région lyonnaise, une initiative redonne espoir aux petits commerçants. Anthony Martinez est manager de territoire dans le pays de l'Arbresle. Sa mission ? Redynamiser les villages en aidant les petits commerçants à s'y implanter. "On est un petit peu le guichet unique sur le territoire pour faire gagner du temps au bailleur et au porteur de projet", explique Anthony Martinez.

Le maire du village d'Eveux (Rhône) affirme la nécessité d'ouvrir des petits commerces dans le village. En 50 ans, la population a été multipliée par cinq.

Mais ouvrir un petit commerce est un parcours du combattant malgré les aides. Beaucoup ferment faute de clients. Certains mettent en place des ateliers afin de fidéliser. Diversifier son offre, ou la clé de la réussite dans les communes pour survivre.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter